Espoir et crainte face à l'information scientifique

Axel KAHN, Généticien, écrivain

Le traitement médiatique des problèmes scientifiques et notamment des problèmes de santé s’est amélioré progressivement.

Il y a eu plusieurs phases dans le traitement médiatique des problèmes scientifiques et de santé  : au début du XIXème siècle, la science occupait une place très importante dans les journaux, Pasteur était alors une vedette considérable tout comme Einstein. Puis, de nouvelles vedettes sont apparues - les chanteurs, les footballeurs, les grands sportifs - et les scientifiques sont arrivés loin derrière.

L’information s’améliore à nouveau avec la transmission des connaissances scientifiques. Deux sentiments sont stimulés avec le caractère explosif des progrès : l’espoir parfois démesuré et au contraire, la crainte. Il faut naturellement donner des éléments de réponses à cet espoir ou à cette phobie.

Itw réalisée lors du Big Bang Santé du Figaro 2017 dont l'Observatoire de l'Information Santé est partenaire http://bigbang.lefigaro.fr/sante.

 

 

Sur le même thème

Les médecins en phase avec les évolutions de la société

Interview réalisée dans le cadre de la présentation des résultats de l’étude FNIM-BVA-SPEPS sur l’impact de l’information ...

Le rôle des médias dans la prévention en Afrique

Nos confrères journalistes et les dirigeants des médias ont un rôle immense à jouer sur le territoire africain en matière ...

Information médicale et pratique des médecins

Une information utile et recherchée

Info santé : les malades chroniques, des citoyens à part entière

Grâce à l’innovation, les malades sont en capacité de revendiquer une place active dans la société et la presse ne met pas ...

Plaies et cicatrisation, l’importance du réseau de soins

Les médecins et les soignants se forment progressivement aux pansements. Ils sont de plus en plus fréquemment interrogés ...

Une chaine de valeurs en hémophilie

La qualité et la sécurité de l’informatique de santé dépendent de la qualité et de la sécurité des soins.

Santé connectée et prise en charge de l’hémophilie

A l’occasion de la Journée Internationale des Maladies Rares, le 28 février, Bayer partage sur les réseaux sociaux une série ...

L’éthique du patient expert, SpeedVision FCSanté

SpeedVision, Festival de la Communication Santé, « Ce n’est pas parce qu’on a une maladie qu’on a de facto, la légitimité ...