En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Reportages

SEP : 3 femmes pour 1 homme

La sclérose en plaques touche actuellement 3 femmes pour 1 homme.

Pierre CLAVELOU - Neurologue, CHU Clermont-Ferrand

Réalisation : Carla de Vaumas  - Réalisé avec le soutien de Merck & la Ligue française contre la SEP
Liens d'intérêts
Publié le 23 janvier 2018, révisé le 22 janvier 2018
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

Les premiers symptômes de la sclérose en plaques apparaissent vers l’âge de trente ans. D’après toutes les études épidémiologiques des pays les plus frappés par cette maladie, elle touche actuellement trois femmes pour un homme contre deux femmes pour un homme autrefois. "La cause de la SEP reste inconnue à ce jour. Il y a incontestablement une susceptibilité génétique, mais cette maladie n’est pas transmissible aux enfants. Il existe une susceptibilité retrouvée chez les sujets caucasiens qui sont confrontés à un environnement particulier et vont développer la maladie." 

Interview réalisée lors des JNLF, Journées de Neurologie de Langue Française, pour le Tour de la SEP
www.ligue-sclerose.fr www.sepbysteps.com https://on-steps.fr

  • FAVORISER LA PRISE EN CHARGE DES MALADIES NEUROLOGIQUES
     Micro-trottoir
    Fédération Française de Neurologie (FFN)
  • LES PATIENTS EXPERTS DE LA SEP DEVIENNENT INCONTOURNABLES
    Guillaume MOLINIER
    Ligue française contre la SEP
  • LE TOUR DE LA SEP, SEPBYSTEPS, PRIX COUP DE COEUR DU FESTIVAL DE LA COMMUNICATION SANTÉ
    Carla de VAUMAS
    Journaliste & Coach sportive
  • SEP : ÉCOUTER POUR CONSEILLER LE SPORT LE PLUS ADAPTÉ
    Sébastien KUBLER
    Patient expert SEP
  • SEP : 3 FEMMES POUR 1 HOMME
    Pierre CLAVELOU
    Neurologue, CHU Clermont-Ferrand
  • SEP ET EXERCICE PHYSIQUE : FEMMES ET HOMMES, DES OBJECTIFS DIFFÉRENTS
    Marc Alexandre GUYOT
    Enseignant en activité physique
  • SEP : SÉANCE D’ENTRAINEMENT AVEC SÉBASTIEN
    Sébastien KUBLER
    Patient expert SEP
  • IL Y A 12 ANS ON M’A DIT D’ARRÊTER LE SPORT
    Guillaume patient SEP
  • SÉANCE D’ÉTIREMENT ET DISCUSSION SUR LES BIENFAITS DE L’EXERCICE PHYSIQUE SUR LA SEP.
    Guillaume patient SEP
  • RENCONTRE AVEC FRÉDÉRIQUE, APRÈS UNE SÉANCE AVEC EMILIE QUI VIT AVEC LA SEP
    Frédérique patiente SEP
  • SPORT ET SEP, UNE BONNE FATIGUE
    Isabelle PELLARIN
    Infirmière, CHU d’Annecy
  • LE RÉSEAU G-SEP SE MOBILISE POUR L’ACTIVITÉ PHYSIQUE
    Cécile DONZÉ
    Chef de service médecine physique et réadaptation, hôpital St Philibert Lomme, Lille
Copyright 1998/2018 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact