En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Institutions et organismes

La sélection des médecins conditionne la médecine de demain

Un bac scientifique avec mention est nécessaire pour réussir

Yves MATILLON - Chargé de mission santé auprès du Ministère de l’enseignement supérieur

Réalisation : Gaël de Vaumas  - Publication Acteurs de Santé
Liens d'intérêts
Source : Press Tv News - Acteurs de Santé  Publié le 25 juillet 2017, révisé le 23 août 2017
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

" Lorsqu'une personne est malade, son premier contact est son médecin généraliste. Une fois que le diagnostic est posé, la majeure partie du travail est faite. Aujourd’hui, il s'agit d'une médecine scientifique, les jeunes sont sélectionnés en fonction de leur baccalauréat. Aucun jeune ne réussit en médecine avec un bac littéraire ou économique, un bac scientifique avec mention est nécessaire pour réussir. Ceci conditionne la manière dont la médecine sera pratiquée et organisée dans les 30 ou 20 ans à venir."

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/

Source : "Parcours de santé : modèles innovants, des concepts à la pratique", Journée d'étude Iréos, 8 juin 2017 - Information : philippe.mougin@ireos.fr

  • SCLÉROSE EN PLAQUES, DÉLIVRER UNE INFORMATION POUR LES JEUNES
    Pr Patrick HAUTECOEUR
    GHICL, Doyen de la Faculté de Médecine de Lille
  • COORDONNER LE PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES ATTEINTES DE SEP
    Marine KRISELER
    Infirmière, Réseau ParcSEP Hauts de France
  • RENDRE ACCESSIBLE LES VILLES AUX PERSONNES ATTEINTES DE SEP
    Thérèse RABATEL
    Adjointe au Maire de Lyon
  • ONSTEPS, UNE APPLI POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE SEP
    Catherine MOUZAWAK
    Infirmière, Réseau SEP Ile de France Ouest
  • PATIENTS : PASSER DE LA DÉCONSTRUCTION À L’EXPERTISE
    Raymond MERLE
    Université des patients à Grenoble
  • CANCER : OPTIMISER LE RÔLE DU MÉDECIN TRAITANT
    Pierre-Louis DRUAIS
    Président du Collège de la Médecine Générale.
  • LES ATOUTS DE LA FRANCE À L'ÈRE DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
    Cédric VILLANI
    Mathématicien, Député LREM ( Essonne)
  • CANCER ET MÉDIAS : LA QUALITÉ DE L’INFO AVANT TOUT
    Edouard COUTY
    Conseiller honoraire à la Cour des Comptes
  • CANCER : DES PATIENTS EXPERTS POUR UN MEILLEUR PLAIDOYER
    Eric SALAT
    Co directeur du DU Démocratie en Santé, UPMC
  • CANCERS : ÉVITER LA RUPTURE DU PARCOURS DE SOINS VILLE-HÔPITAL
    Benoît FRASLIN
    Directeur du centre Hospitalier du Sud Seine-et-Marne
  • CANCER : DES PARCOURS DE SANTÉ ACCESSIBLES À TOUS
    Françoise TENENBAUM
    Maire adjointe de Dijon, conseillère régionale déléguée
  • INTERPRÉTER LES DATA DES PATIENTS
    Dr Cécile MONTEIL
    directrice médicale Ilumens
Copyright 1998/2018 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact