En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation, faciliter votre connexion et recueillir des statistiques.

En savoir plus OK


> Professionnels de santé

SEP, traiter tôt pour limiter le handicap à long terme

La sclérose en plaques est une maladie très imprévisible d’une personne à une autre qui évolue par poussée avec un handicap qui peut, en moyenne, n’apparaitre que 7 à 15 ans plus tard.

Pr. Patrick HAUTECOEUR - Neurologue, GHICL, Doyen de la Faculté de médecine de Lille

Réalisation : Gaël & Carla de Vaumas  - Réalisé avec le soutien de Merck
Liens d'intérêts
Source : Press Tv News - Acteurs de Santé  Publié le 12 juin 2018, révisé le 12 juin 2018
S'abonner au flux rss
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Envoyer à un ami Plus...

"Dans un tiers des cas, la sclérose en plaques peut évoluer vers une forme très handicapante, d’où l’intérêt de traiter les patients très tôt car, plus on traite tôt, moins il y aura de poussées et de handicap à long terme. Une étude récente montre que l’espérance de vie des patients traités dès le diagnostic de leur SEP est identique à celle des personnes n’ayant pas cette maladie tandis que celle des patients refusant les traitements de fond ont une espérance de vie statistiquement diminuée de 7 ans par rapport aux bien portants. D’où l’importance de prendre soin de soi, dès les premières années : suivre un traitement contre les symptômes, avoir une bonne qualité de vie et vivre le plus normalement possible, pouvoir travailler, partir en vacances, aller à la piscine et faire du sport comme tout un chacun. Nous conseillons fortement aux patients de « se bouger ». Tout le monde n’est pas sportif, mais tout le monde doit bouger", Pr Patrick Hautecoeur.

En savoir plus : https://www.ghicl.fr/ http://www.sepbysteps.com/ https://on-steps.fr/


 

  • BIEN VIVRE AVEC SA MALADIE DE CROHN
    Pr Laurent PEYRIN-BIROULET
    CHRU Nancy
  • SEP, TRAITER TÔT POUR LIMITER LE HANDICAP À LONG TERME
    Pr. Patrick HAUTECOEUR
    Neurologue, GHICL, Doyen de la Faculté de médecine de Lille
  • RENDRE LES SALLES DE SPORT ACCESSIBLES AUX PERSONNES AYANT UNE SEP
    Dr Cécile DONZE
    Spécialiste en médecine physique adaptée, Lille
  • VIVRE AVEC UNE SEP SANS FREINER SES AMBITIONS
    Caroline BENSA
    Neurologue, Fondation Rotschild
  • SEP ET RECHERCHE : PERSONNALISER LES TRAITEMENTS
    Pr. David BRASSAT
    Neurologue, CHU Toulouse
  • SEP, APPRENDRE À CONNAITRE SES LIMITES
    Dr. Laurent SUCHET
    Neurologue libéral, Marseille
  • ENDURANCE ET PERFORMANCE, SAVOIR DOSER QUAND ON A UNE SEP
    Pr. Gilles DEFER
    Neurologue, CHU Caen
  • SEP, UN COACH POUR ADAPTER SON ACTIVITÉ PHYSIQUE
    Dr Thomas DE BROUCKER
    Neurologue, Centre Hospitalier de Saint-Denis
  • LE NUMÉRIQUE AU SERVICE DE LA SEP
    Dr. Claude MEKIES
    Neurologue, Toulouse, ancien président de la FFN
  • MIEUX CONNAITRE LES MALADIES NEUROLOGIQUES
    Pr. Bruno BROCHET
    Président des JNLF 2018, CHU Bordeaux
  • L’EXERCICE PHYSIQUE POUR LUTTER CONTRE LA FATIGUE DANS LA SEP
    Pr. David BRASSAT
    neurologue, CHU Toulouse
  • ONSTEPS, À CHACUN SON PROGRAMME D’ACTIVITÉ PHYSIQUE
    Dr. Cécile DONZE
    Spécialiste en médecine physique adaptée, Lille
Copyright 1998/2018 © PressTVNews - Tous droits réservés - Qui sommes-nous ? - Informations légales - Contact