La peinture comme thérapie ou relever la tête après l’épreuve

Simone-Marie MONTEZIN, ancienne cadre de l’industrie Pharma

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Transmettre aux gens quelque chose de joyeux.

Elle est pimpante, toujours souriante, parle avec abondance, bref, Simone-Marie est extrêmement attachante. Tout sourit à cette belle personne, un joli parcours et pourtant la vie réserve bien des surprises. « J’ai fait toute ma vie professionnelle dans l'industrie pharmaceutique, au laboratoire Delagrange, où j’étais en charge de la presse et de l'événementiel. C’était une découverte pour moi. Les échanges avec les journalistes et les médecins très enrichissants m’ont permis de dépasser ma timidité. » Son mari meurt brutalement. « Quand j'ai pu relever la tête, je me suis dit qu'il fallait que je trouve quelque chose à faire en dehors de ma sphère professionnelle », se souvient-t-elle avec tristesse.

Renaître avec la peinture
« Enfant, j'adorais peindre, après la perte de mon mari, j’ai pensé que la peinture pourrait me permettre de renaître. » Simone-Marie rencontre un jeune peintre et lui parle d’elle au détour de la conversation. « Pendant que je lui parlais, je réalisais que j’étais « hors sujet », mais lui était très attentif à mon histoire. Avec un sourire, il m'a simplement dit "à samedi". C’est alors que j’ai commencé à peindre ». 

Que de belles rencontres
« Aux Beaux-Arts de la Ville de Paris, j'ai suivi des cours de peinture figurative, mais j’étais très attirée par l’abstrait. Ce que j'aime, ce sont les formes et les couleurs, je peux m'exprimer à travers elles. Que de belles rencontres grâce à la peinture ! J’ai eu la chance d’avoir des professeurs très attentifs », confie-t-elle. « Ces professeurs m'ont conseillé et aiguillé vers ce que je suis devenue. » Simone-Marie est reconnue aujourd’hui comme artiste-peintre, elle vient d’exposer au Salon d'Automne à Paris. « Quelle chance » !, dit-elle dans un éclat de rire. 

Transmettre quelque chose de joyeux
« Ce que j'espère, c'est pouvoir transmettre aux gens quelque chose de joyeux quand ils regardent ma peinture, parce que je pense qu'un tableau est un don, une offrande à la personne qui le regarde. J'espère lorsqu’on découvre l'un de mes tableaux dans une pièce qu’on est attiré par cette couleur, par ce mouvement, par la joie qu'il peut procurer, par un sentiment de bien-être. C'est le plus important, c'est ce que la peinture m'a donné. »

« Quand on se lance, on finit toujours par rencontrer des gens. On peut se relever, on peut entreprendre, il suffit de le vouloir sincèrement. »


Volet Perso

Lecture : « je préfère les livres d'histoire aux romans car la vie des gens est plus intéressante pour moi que les romans qui sont inventés. »
Musique : « je suis très sensible aux sons, cela peut paraître curieux parce que j'ai été sourde, cette recherche du son est très importante pour moi. J'aime beaucoup le jazz mais la musique classique m'apporte du rêve, une recherche esthétique, l'interprète est très important. » 

Réincarnation : « j'aimerais être un animal, peut-être un oiseau pour la liberté ». 

Billet de banque : « Une femme, j'ai beaucoup d'admiration à l’égard de Simone Veil, une femme extraordinaire qui fait l’unanimité ». 

Si Dieu existe ? « J'aimerais qu'il me dise : je suis contente de t'accueillir ma fille ! Et même si je n’ai pas mes pinceaux, que nous essayons de voir ce que je pourrais faire pour aider les gens sur terre, on ne sait jamais ! »  

Aller vers le site Visite Actuelle > ICI

 

Sur le même thème

Et la vie continue

L'invitée du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Se faire suivre et se faire dépister

Acteurs de santé, ma première interview

Un moment incroyable face à la caméra de la Web Tv de la santé, acteurs de santé

La sociologie au service de la démocratie

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Organiser la prise en charge des patients atteints de cancer.

Le patient et le système en quête d'une organisation sur-mesure

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Servir le patient en organisant son parcours à son plus grand bénéfice.

Comprendre les symptômes neurologiques

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Les personnes n’osent pas consulter un neurologue.

Raymond Barre, ma première interview

Je me suis dit que ce métier était exceptionnel et qu'il fallait que je le fasse toute ma vie.

Médecin, officier, écrivain et musicien

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. On juge une nation par la qualité de son éducation et de sa santé.

La génétique et l’informatique au service de la recherche

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Modifier le génome !