Un désert médical associé au désert numérique

Guillaume de DURAT, Consultant santé

Un désert médical associé au désert numérique

"On ne peut pas résoudre un désert médical à l'aide d'applications numériques s'il n'y a pas les moyens de communication nécessaires. J'ai donc décidé de lancer en 2017 les premières universités du désert médical et du désert numérique qui regroupent des patients isolés, des opérateurs  mais aussi des institutionnels", témoigne Guillaume de Durat.

Sur le même thème

Cancer, prendre en charge le patient dans sa globalité

Nous devons faire en sorte que chaque patient en France puisse disposer des meilleurs soins quel que soit l’endroit où il ...

Déserts numériques et déserts médicaux

On ne peut pas résoudre un désert médical s'il y a un désert numérique

L’éthique du patient expert

SpeedVision, Festival de la Communication Santé, « Ce n’est pas parce qu’on a une maladie qu’on a de facto, la légitimité ...

Cancer du sein métastatique, une maladie chronique

On peut vivre plusieurs années avec un cancer du sein métastatique.

SEP, 10 propositions pour améliorer la qualité de vie des patients et de leurs aidants

10 propositions concrètes, faciles à appliquer et qui, en 6 mois, peuvent transformer la vie des personnes atteintes de ...

Etre patiente experte Sclérose en plaques

Etre patiente experte consiste à suivre une formation pour construire une expertise basée sur l’expérience de la maladie.

Rendre accessible les villes aux personnes atteintes de SEP

La politique d’inclusion des personnes en situation de handicap passe par tout ce qui est fait pour le handicap physique ...

Patients experts et représentants des usagers

Éviter une perte de chance par méconnaissance du système