AKO@dom, un outil de pilotage pour un meilleur suivi des patients

Dr Héloïse CADART, Pharmacien clinicien Praticien Hospitalier, Centre Hospitalier Intercommunal Nord Ardennes

AKO@dom est une plateforme qui permet de visualiser sur un écran, de manière synthétique, tous nos patients sous chimiothérapie orale.

« Proposée par Continuum+, la plateforme AKO@dom nous permet un meilleur suivi de nos patients sous chimiothérapie orale et une vision rapide et globale de tous nos patients sous chimiothérapie orale à domicile et de mieux collaborer avec les professionnels de santé de l’hôpital et de ville au bénéfice du patient. »

AKO@dom, un outil de suivi mais aussi un outil de pilotage 
« AKO@dom est aussi un outil de pilotage, cette plateforme nous permet de visualiser sur un écran, de manière synthétique, tous nos patients sous chimiothérapie orale. La plate-forme a une présentation visuelle très claire et lorsqu’on prend l’habitude de l’utiliser, on sait rapidement où trouver les informations. Tous les effets indésirables y sont présentés par grade avec des codes couleurs, on sait très facilement si le patient a présenté un effet grave ou on. On a également accès aux coordonnées de toute l’équipe de soins qui intervient auprès du patient, que ce soit les professionnels de l’hôpital ou de ville. Un fil de discussion permet le dialogue entre chaque professionnel - l’infirmière libérale, l’oncologue, le pharmacien d’officine ou hospitalier et l’infirmière de coordination. Cela permet vraiment de travailler, de manière pratique, en bonne collaboration. »

Eviter les effets indésirables liés aux interactions médicamenteuses 
« A travers le fil de discussion, l’infirmière libérale du patient peut transmettre ses questions ou directement celles du patient. Les plus fréquentes portent sur l’initiation d’un nouveau traitement par le médecin traitant alors que le patient a commencé sa chimiothérapie orale. L’infirmière peut alors vérifier auprès du pharmacien hospitalier que le nouveau traitement n’interagira pas avec sa chimiothérapie. Les thérapies orales sont des traitements qui présentent beaucoup d’interactions médicamenteuses. Nous sensibilisons beaucoup les patients à ce risque d’interactions et les encourageons vivement à nous contacter s’ils venaient à prendre un nouveau traitement pendant leur chimiothérapie orale. »

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv avec le soutien de Continuum+

En savoir plus : Continuum+ : https://www.continuumplus.net/ 

Centre Hospitalier Intercommunal Nord Ardennes : https://fr.linkedin.com/company/ght-nord-ardenne

AF3M, Association Française des Malades du Myélome Multiple : AF3M - myélome multiple (facebook.com)  -  Patients en réseau : https://www.patientsenreseau.fr/

Sur le même thème

Quel rôle pour l’anapath en santé publique ?

Dépister ne sert à rien si on ne connait pas l’impact du dépistage pour prévoir les années futures, or nous ne disposons ...

L’intelligence artificielle va-t-elle transformer le métier des anapaths ?

La pathologie numérique et l’intelligence artificielle (IA) vont bouleverser les pratiques des anapaths.

Quelle relation l’anapath a-t-il avec les patients ?

La relation de l’anapath avec le patient est très proche ! On pourrait penser qu’on ne connaît rien de lui et pourtant.....

Hôpital public : le numérique ne résoudra pas tout !

5/6 - Il y a en ce moment une tendance assez euphorique à penser que l’innovation va sauver l’hôpital, notamment l’innovation ...

Sondage urinaire intermittent - La réalité virtuelle au service des soignants et des patients

Sondage urinaire intermittent - L’auto-sondage concerne une population très large, pourtant, on en parle trop peu, il s’agit ...

Plaies et cicatrisations - Des vidéos en ligne pour les infirmières

32 consultations de plaies et cicatrisations en accès libre sur YouTube.

Malades chroniques, empêcher les complications !

#revoirsonmedecin, une campagne de sensibilisation pour éviter une rupture de la prise en charge des soins des malades chroniques ...

Dans le futur, une consultation sur deux pourra être réalisée en téléconsultation

J’ai subi une intervention pendant la période de confinement due au Covid-19. J'étais en confiance, tout s’est bien déroulé,...