Analyser la place de l’émotion dans le traitement de l’information

Madiambal DIAGNE, Président international de l'UPF

Journalisme d’émotion, journalisme d’information ? 48èmes Assises de la Presse Francophone, Yaoundé, Cameroun.

« Journalisme d’information, journalisme d’émotion ? » - A l’occasion des 48èmes Assises de la Presse Francophone, Gaël de Vaumas reçoit, à Yaoundé, au Cameroun, Madiambal Diagne, Président international de l’Union de la Presse Francophone (UPF).

 “Journalisme d’émotion ou journalisme d’information ?”, quel est votre état d’esprit, vous, qui êtes patron de presse ?

 “L’UPF a placé cette thématique au centre des discussions parce que nous considérons qu’avec l’arrivée dans les nouveaux médias et sur les réseaux sociaux que tout le monde aujourd’hui peut s’improviser journaliste.

 C’est pourquoi, il est important de revenir aux fondamentaux du métier : permettre aux professionnels d’échanger sur des aspects de la vie professionnelle et de réfléchir à la place importante de l’émotion dans le traitement de l’information.

En savoir plus : https://www.pressefrancophone.fr/ - https://www.observatoiredelinfosante.com/

Fondée en 1950 d’une initiative franco-canadienne, l’UPF est la plus ancienne association francophone de journalistes reconnue par les organisations internationales telles l’ONU, l’UNESCO et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Son appellation d’origine est Association Internationale des Journalistes de Langue Française (AIJLF).

Étant une organisation non gouvernementale, l’UPF a pour objectif de défendre la liberté et les valeurs fondamentales de la presse.

Depuis sa naissance, elle s’est employée à développer ses relations dans le monde. Aujourd’hui, elle regroupe quelque 50 sections et plus de 3.000 journalistes, responsables et éditeurs de la presse écrite et audiovisuelle répartis dans 110 pays ou régions du monde.

Siégeant à Paris, elle est présidée par le Sénégalais Madiambal Diagne depuis novembre 2014 et son secrétaire général International Zara Nazarian depuis novembre 2018.

Sur le même thème

Nouveaux médias, Tv et réseaux sociaux

On peut parfois aller chercher sur le Net et les réseaux sociaux, de l’information plus pertinente que celle qu’on voit ...

Les journalistes doivent trouver la place à accorder à l’émotion

"Le métier de journaliste, si on veut le faire sérieusement, est un des métiers les plus difficiles au monde parce que on ...

Journalisme, l’émotion ne doit jamais prendre le pas sur le professionnalisme

48èmes Assises de la presse francophone - Faire attention à la juste mesure de l'émotion dans l’information transmise.

Le rôle du journaliste est d’informer et non d’émouvoir

Etre curieux, maîtriser ses émotions, rechercher la véracité, recouper les infos, ne travailler que dans l’intérêt du public.

Ne pas se laisser déborder par ses émotions, le b.a.-ba du journalisme

48èmes Assises de la presse francophone. - Respecter les faits et traiter l’information avant le commentaire et l’émotion ...

Journalisme - Tenir compte des réseaux sociaux

Avec les réseaux sociaux et certains médias en ligne, le métier perd du sérieux, de la garantie et de la respectabilité.

Trouver la bonne mesure pour associer l'émotion au travail de journaliste

Dans les formations, on parle rarement d’émotion, on le devrait car nous sommes tous les jours confrontés à l’humain.

Journalisme d’émotion, journalisme d’information ? 48èmes Assises de la presse francophone

Les journalistes doivent s’attacher à traiter chaque sujet avec rigueur, déontologie et éthique pour faire de l’émotion ...