Blessure de la cheville, même pas mal !

Dr Christophe CERMOLACCE, chirurgien de la cheville, Marseille

Le portrait du mois de Visite Actuelle

Marseillais, cela s’entend tout de suite, passionné de tout en général et de sport en particulier, Christophe Cermolacce, c’est vraiment l’histoire d’un mec hyper sympa ! 

« J’ai commencé des études de médecine en 1980. J’ai toujours aimé ça, depuis tout petit », avoue-t-il, avé l’accent. 6 ans plus tard, alors chirurgien, il se tourne vers l’orthopédie et la chirurgie osseuse. 

Reprendre son activité très rapidement
« En fin d’internat, on m’a proposé de m’associer et de développer la chirurgie du pied et de la cheville qui, il y a 30 ans, était quelque chose d’inconnue. Ça c’est fait en plusieurs étapes », précise-t-il. « En 1992, il y a d’abord eu la chirurgie osseuse, puis au début des années 2000, les techniques percutanées venues d’Espagne et des États-Unis. Elles nous ont apporté un bénéfice énorme dans la chirurgie sportive au niveau de la cheville, mais aussi sur des pathologies de l’avant-pied. Que l’on soit sportif de haut niveau ou sportif du dimanche, nous disposons aujourd’hui de traitements non douloureux permettant au sportif en cas de blessure de reprendre son activité très rapidement. »  

Des bénéfices énormes sur la la vitesse de récupération
« Ce qui m’a le plus marqué dans mon parcours, ce sont les innovations technologiques. Je suis arrivé au bon moment. En 1992, la chirurgie de l’avant-pied et les techniques percutanées ont été une révolution. Par chance, je venais de m’installer. J’ai toujours baigné dans le milieu du sport et j’ai pu ainsi traiter de nombreux sportifs grâce à ces innovations. Depuis 10 ans, les thérapies cellulaires ont explosé. Ce sont des bénéfices énormes sur la vitesse de récupération et on n’a pas encore vu le quart de ce qu’apporte cette thérapie », confirme-t-il. Grâce à cette thérapie régénératrice, on va pouvoir prolonger la qualité articulaire des articulations, la qualité sportive. 

Un parallèle avec la Formule 1 
Les chirurgiens seront de plus en plus assistés par des robots. « Opérer sous contrôle radiographique, guidé par l’ordinateur, nous permet de décider du point d’injection et pour l’opération, les machines le font à notre place. Grâce à ces nouvelles technologies, nous travaillons en lien permanent avec les radiologues, comme par exemple pour les régénérations de cartilage, c’est quelque chose de nouveau. Cette évolution technologique dont bénéficient les sportifs de haut niveau est aussi disponible pour le sportif occasionnel. Moi qui suis un fou d’automobile et de Formule 1, tout le monde se demande à quoi ça sert ? Cela sert à faire évoluer les technologies. Aujourd’hui, monsieur tout le monde a un Air-bag, il n’y a plus d’accident mortel sur des chocs frontaux, cela a été rendu possible grâce à la F1. Avant, le sportif blessé devait tourner la page, c’était fini. Aujourd’hui, il repart souvent en quelques semaines sur le terrain, comme si rien ne s’était passé. »

Notre passionné n’a pas voulu en rester là, il a voulu partager ses expériences en se lançant dans la réalisation d’une web Série de plus de 30 épisodes : www.lachevilledusportif.com

Passionné, mais aussi têtu !

Volet Perso

Pour la lecture ? « Des thrillers d’auteurs qui s’appuient sur la police judiciaire, sur la police scientifique et sur le médecin. »

Pour la musique ? « Un peu tout. J’adore la musique festive, mais j’aime bien le classique ! »  

Un autre métier ? « Pilote d’avion ! » 

Mon actrice préférée ? « Julia Roberts pas forcément parce que c’est la plus belle mais elle a un charme fou ! » 

Si Dieu existe ? « Si il ne me dit rien, ça serait bien ! »

Sur le même thème

Donner une meilleure qualité de vie aux patients

Le portrait du mois de Visite Actuelle - Toujours plus de possibilités de formation pour les infirmier(e) pour acquérir ...

Le combat n’est pas terminé

Le Portrait du Mois avec le magazine Visite Actuelle

Carrément sympa !

« Vogue avec un Crohn » Saison 2, un nouveau défi !

La vie continue malgré tout

L'invitée du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Cancer, se faire suivre et se faire dépister.

La sociologie au service de la démocratie

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Organiser la prise en charge des patients atteints de cancer.

Le patient et le système en quête d'une organisation sur-mesure

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Servir le patient en organisant son parcours à son plus grand bénéfice.

La peinture comme thérapie ou relever la tête après l’épreuve

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Transmettre aux gens quelque chose de joyeux.

Comprendre les symptômes neurologiques

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Les personnes n’osent pas consulter un neurologue.