CanalWeb, pionnier de la télévision sur Internet

Jacques ROSSELIN, directeur de l’école française du nouveau journalisme (EFJ)

Nous avons assisté à toute cette évolution de création de chaînes de télévision thématiques : d’un côté, le “Broadcast” pour les Tv classiques qui diffusent en masse ; de l’autre, le “Narrowcast” permettant de diffuser à des cibles préciises.

Centralien, Sciences-Po, il se définit comme un ingénieur des médias. Professionnel de l’information mais aussi entrepreneur, Jacques Rosselin, directeur de l’école du nouveau journalisme (EFJ), répond aux questions de Stéphanie Chevrel sur les années CanalWeb, web Tv pionnière de la télévision sur Internet.

« Canal web a été créé en mai 1998, un an après l’apparition d’une nouvelle technologie qui permettait d’encoder et de distribuer de la vidéo sur une ligne téléphonique. Aujourd’hui, tout le monde trouve ça normal. »

De la vidéo dans une ligne de téléphone !
« La compagnie Real Network avait inventé le système « Real Vidéo » qui permettait d’encoder une image vidéo, de la compresser et la faire passer dans une ligne téléphonique. La première fois que j’ai vu cette technologie fonctionner, j’ai pensé que c’était bidonné ! Je croyais que quelqu’un avait caché un gros câble. Pour moi, il n’était pas pensable de faire passer de la vidéo dans la ligne torsadée de cuivre d’un téléphone.
En réalité, c’était possible ! La vidéo était compressée et permettait à l’époque, avec un modem de 56K, de faire passer une petite image, un peu saccadée, de la taille d’une boîte d’allumettes.
J’ai senti en 1997 lors de cette démonstration qui se déroulait à New-York que cette technologie allait révolutionner la télé. Tout le monde allait pouvoir diffuser des vidéos et produire de la télévision. » 

La vidéo sur le net me paraissait avoir un avenir prometteur
« Je venais de vendre Courrier International à la Générale Occidentale, le groupe de l’Express et du Point, et de rater le rachat du Nouvel Economiste. Je décide alors de lever des fonds pour revenir à mes anciennes amours qui étaient les nouvelles technologies. La vidéo sur le net me paraissait avoir un avenir prometteur.
Finalement, nous avons monté Canal Web aux côtés d’autres pionniers que vous connaissez bien [comme Acteurs de santé Tv] qui travaillaient dans ce secteur : soit pour la tv professionnelle, soit pour la tv publique, soit encore pour la tv pornographique très en avance sur les nouvelles technologies comme nous l’avions observé lors de la période du Minitel. »  

Des télévisions ultra thématiques sous la marque ombrelle CanalWeb
« Nous avons donc assisté à toute cette évolution de création de chaînes de télévision thématiques : d’un côté, le “Broadcast” pour les télés classiques qui diffusent en masse ; de l’autre, le “Narrowcast” permettant de diffuser à des cibles précises des télévisions spécifiquement conçues pour elles. C’est sur ce modèle que nous avons regroupé des télévisions ultra thématiques au sein d’une marque ombrelle qui était CanalWeb et qui diffusait des programmes à des clientèles très ciblées, sur abonnement.
Nous avons décliné ce modèle avec Jean-Pierre Gaillard à la Bourse de Paris, avec TvBourse.net, https://www.tvbourse.net, puis nous avons persuadé la presse quotidienne régionale (PQR) de se lancer dans l’aventure : avec le précurseur Télégramme de Brest, la Nouvelle République du Centre Ouest, la Dépêche du Midi, Sud-Ouest, Le Parisien, puis plus tard Ouest France et Tv Web Région nous avons installé des studios de poche dans les rédactions, comme celui dans lequel je me trouve aujourd’hui. Nous diffusions de l’information locale et régionale sur les sites des journaux régionaux. »

J’étais un peu en avance bien qu’on ne soit jamais assez en avance !
« Malheureusement, le modèle économique n’était pas là, la qualité de diffusion n’était pas terrible, très saccadée et toute petite. Pierre Bergé, notre actionnaire, ne comprenait pas : “Vous avez une image qui est grande comme une boîte d’allumettes”. Je lui avais répondu que ça allait évoluer. J’étais un peu en avance bien qu’on ne soit jamais assez en avance !
Il y a des gens qui ont des idées et qui sont en avance. Il y a des gens pour les financer qui peuvent être des fonds d’investissement et des business angels et ensuite, si le modèle économique n’est pas là, les grands groupes prennent part à ces innovations de façon à les intégrer et les développer de manière plus industrielle.
Mais nous sommes en 2001 et, avec l’explosion des tours jumelles, nous vivons une crise mondiale majeure. En 2002, l’aventure se termine alors que nous étions une entreprise ambitieuse de plus de 100 salariés avec des studios qui tournaient 24/7. »

La vidéo sur le net commence seulement à trouver son modèle
« Trois ans après la mort de CanalWeb, c’est la naissance de YouTube qui va mettre lui-aussi très longtemps à trouver son modèle économique. Dailymotion naît en 2005. Je ne sais pas si YouTube et Dailymotion, lancés sur le modèle de la découverte et de la gratuité, ont aujourd’hui trouvé leur modèle économique.
La vidéo sur le net commence seulement à trouver son modèle par l’abonnement, la publicité et les plateformes de publicité vidéo qui se créent. »  

Le rêve de la télévision interactive des années 80 est devenu réalité sur le net 30 ans plus tard
« La télévision linéaire au sens classique du thème n’existe plus. Les gens consomment des images où ils veulent et quand ils le veulent. Tout le rêve de la télévision interactive des années 80, ébauché par ces américains et français, est devenu réalité 30 ans plus tard. Le fait de pouvoir regarder ce qu’on a envie de voir, quand on en a envie, et où on le veut, la télé est aujourd’hui sur le net. 
Existe-t-il un modèle économique à ces web Tv ? Si Netflix - qui a commencé en livrant des dvd à domicile et a finalement évolué vers la plateforme qu’on connaît avec d’énormes investissements - a trouvé son modèle, la vidéo avec YouTube et Dailymotion est encore en devenir. Finalement, les choses n’évoluent pas aussi vite qu’on aurait pu le penser. »

Changer les habitudes de consommation des médias prend beaucoup de temps
« Lorsque nous avons créé Canal Web, nous disions à qui voulait l’entendre, “la télé, c’est fini, le futur, c’est nous, la télé classique est morte”. Nous allions changer le monde, nous étions très arrogants et on nous en a beaucoup voulu à l’époque. Google expliquait qu’il allait être le bienfaiteur de l’humanité. Tous les gens de cette période-là se transformaient en Messie de la nouvelle l’époque.
Nous nous sommes laissé emporter, mais changer les habitudes de consommation de la presse ou du JT de 20h, prend beaucoup de temps.
Quand on lance une start-up, on pense qu’on va révolutionner le monde du jour au lendemain. En réalité, il faut donner du temps au temps et malheureusement, bien souvent, les entrepreneurs et les financiers ne comprennent pas qu’il faut donner du temps à une start-up. Il faut du temps pour changer les habitudes. » 

En savoir plus : https://www.observatoiredelinfosante.com/

 

 

Sur le même thème

Revues scientifiques, ce n’est pas parce que c’est publié que c’est forcément vrai !

2/5 - Si les revues scientifiques internationales sont plus sérieuses que d’autres supports de diffusion de l’information ...

Fake news - Mutualiser les fact-checking santé

La plupart des grands médias ont créé leur propre rubrique ou blog de fact-checking pour s'affranchir des médias de ré-information.

Big Bang Santé du Figaro - Le journalisme au temps du Covid 19

10 journalistes à la rédaction, 400 chez eux ! Nous avons basculé en quelques jours au confinement quasi-complet de la rédaction ...

Covid 19 - Hiérarchiser et décrypter l’information

Big Bang Santé du Figaro - Le rôle d’un journal comme le Figaro, est d’essayer de donner de la profondeur, de l’analyse ...

Fake news, porter un regard critique sur l’information

La seule façon d’arriver à régler le problème des fake news n’est pas de les interdire, mais bien d’éduquer les gens à se ...

Les journalistes doivent trouver la place à accorder à l’émotion

"Le métier de journaliste, si on veut le faire sérieusement, est un des métiers les plus difficiles au monde parce que on ...

Nouveaux médias, Tv et réseaux sociaux

On peut parfois aller chercher sur le Net et les réseaux sociaux, de l’information plus pertinente que celle qu’on voit ...

Journalisme, l’émotion ne doit jamais prendre le pas sur le professionnalisme

48èmes Assises de la presse francophone - Faire attention à la juste mesure de l'émotion dans l’information transmise.