Cancer du foie & chimiothérapie orale à domicile

Aurélie DELBERT, infirmière libérale dans le Lot

AKO@dom, garantir en toute confiance la réussite des traitements à domicile

Aurélie Delbert, infirmière libérale dans la région du Lot, explique comment les patients atteints de cancer et traités par thérapie orale chez eux peuvent être suivis par leurs équipes soignantes.

Suivre notre patient au quotidien, en toute sécurité
« Nous suivons un patient à domicile atteint d’un cancer du foie. Il est soigné au CHU de Bordeaux et réside en zone rurale dans le Nord du département du Lot. Dans notre cabinet, nous sommes cinq infirmières et ne connaissions pas vraiment cette pathologie. Quatre d’entre nous ont été formées grâce à la plateforme AKO@dom de Continuum+ qui nous a permis de prendre en charge ce patient, en concertation avec l’ensemble de l’équipe intra-hospitalière du CHU de Bordeaux et des soignants de ville : l’infirmière coordinatrice, le médecin oncologue, le pharmacien hospitalier, le médecin traitant et le pharmacien de ville. Nous pouvons ainsi suivre notre patient au quotidien, en toute sécurité, avec à nos côtés toute l’équipe du CHU de Bordeaux. »

AKO@dom, une sécurité pour le patient comme pour ses soignants
« Nous avons été contactés par le service d’oncologie du CHU de Bordeaux qui avait déjà plusieurs expériences dans divers suivis de cancers avec la plateforme AKO@dom. L’infirmière de coordination de Continuum+ nous a expliqué comment la plateforme pourrait nous accompagner. Et quatre d’entre nous ont suivi une formation spécifique théorique très complexe sur cette pathologie, ses traitements et ses effets indésirables. Nous avons ensuite passé une évaluation qui nous a permis de prendre en charge ce patient. AKO@dom a été mis en place dès le retour du patient à son domicile. C’est une sécurité pour lui comme pour nous d’avoir une équipe médicale et paramédicale à disposition. Le premier mois, nous intervenons une fois par semaine à son domicile, puis ensuite tous les 15 jours pour vérifier que le patient se porte bien et que le traitement est adapté. Si ce n’est pas le cas, nous pouvons être amenées à revoir son traitement avec son équipe médicale. »

AKO@dom, une meilleure observance des traitements
« À chaque visite à domicile, nous remplissons un compte-rendu sur lequel figurent les paramètres du patient, son état général, les éventuels effets indésirables qu’ils peuvent rencontrer, les actions entreprises et aussi les questions que nous nous posons. Nous transmettons ce compte-rendu via la plateforme Continuum+ à l’oncologue du CHU de Bordeaux et à l’infirmière coordinatrice. Ayant accès à nos messages, ils peuvent ainsi nous donner une réponse rapide pour adapter la prise en charge du patient. Parfois les patients n’osent pas appeler le médecin ou déranger l’infirmière alors que c’est vraiment nécessaire. Cette prise en charge nous permet de mieux accompagner les patients et de diminuer les effets indésirables, favorisant une meilleure observance des traitements. »

AKO@dom, un certain nombre d’avantages et de bénéfices pour le patient
« C’est extrêmement rassurant pour le patient d’avoir des professionnels de santé à domicile à qui il peut parler et qui vérifient que tout va bien. C’est aussi une sécurité car nous sommes là pour intervenir et régler de façon immédiate les problèmes en lien avec son équipe médicale du CHU. Nous pouvons alerter le médecin si besoin, là où le patient parfois a peur de le déranger. Le patient grâce à cette plateforme et à notre intervention à domicile n’est pas seul face à sa maladie et son traitement. La présence de l’infirmière le rassure aussi dans la communication des informations puisqu’avec AKO@dom, nous pouvons faire remonter ces informations rapidement au médecin avec un vocabulaire adapté à la situation. Ce qui est aussi positif ave cette plateforme, c’est qu’à domicile, ce sont ses infirmières libérales qui interviennent, il est en confiance avec son équipe. » 

Cette expérience nous a beaucoup apporté
« Tant pour l’infirmière que pour le patient, AKO@dom sécurise et garantit la réussite de la mise en place des chimiothérapies orales à domicile, notamment pour les patients qui ont des traitements lourds. Ce sont eux qui ont le plus besoin de cette prise en charge et de cet accompagnement. Cette expérience nous a beaucoup apporté. Elle a été très enrichissante tant pour le patient que pour nous. »

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv avec le soutien de Continuum+

En savoir plus :
Continuum+ : https://www.continuumplus.net/
CHU Bordeaux : https://www.chu-bordeaux.fr/

Sur le même thème

Cancer du sein, tests génomiques & tests génétiques

Un test génomique n’a pas pour objet de savoir si on a un risque de cancer puisqu’il est fait sur le cancer mais pour connaître ...

Cancer du poumon : quel animal ?

Haut Le Poumon Episode 3 - Pieuvre, serpent ou araignée pour pouvoir l'écraser !

Les idées reçues sur le cancer du poumon

Haut Le Poumon Episode 1 - Tu l'as bien cherché !

Cancer du poumon et tabac

Haut Le Poumon Episode 2 - Je n'avais jamais fumé de ma vie...

Cancer du poumon : quels symptômes ?

Haut Le Poumon Episode 4 - J'ai consulté pour une toux persistante.

Le diagnostic du cancer du poumon

Haut Le Poumon Episode 5 - Le diagnostic est tombé le lendemain de ma consultation chez le pneumologue.

L’annonce du cancer du poumon

Haut Le Poumon Episode 6 - Un tsunami de trouille. Je suis non fumeuse, je n'ai pas pu y croire !

Cancer du poumon : l’annonce à l’entourage

Haut Le Poumon Episode 7 - Le plus difficile a été de l'annoncer à mes parents.