Cancer du sein - Faciliter l’accès aux tests génomiques

Pr Pascal PUJOL, onco-généticien, CHU Montpellier & Président de la Société Française de Médecine Personnalisée et Prédictive (SFMPP)

Nous avons lancé un appel au Ministère de la santé afin que tous les patients aient un accès équitable aux tests génomiques et à la médecine de précision : accès à un diagnostic génomique et à un médicament en regard.

Le professeur Pascal Pujol, onco-généticien au CHU de Montpellier, présente les temps forts du 7ème congrès de la Société Française de Médecine Personnalisée et Prédictive (SFMPP) qui s’est déroulée à Paris, en octobre 2021, et dont il est le président.

« L’un des principaux temps forts du congrès a été la discussion sur les nouveaux marqueurs génétiques. Nous avons beaucoup résonné en génétique sur les marqueurs monogéniques, c’est-à-dire : un gène, une maladie. Or, on s’aperçoit que dans le génome, on peut distinguer des groupes ou des variations génétiques multiples qui peuvent conférer des risques particuliers. »

Les progrès de la cancérologie moderne reposent sur les thérapies ciblées
« L’avancée la plus notable de ces 15 dernières années est due aux thérapies ciblées qui permettent de délivrer un traitement spécifique à chaque malade. Il existe ainsi aujourd’hui plusieurs centaines de molécules spécifiques d’une anomalie génétique ou d’une anomalie génomique. Il ne se passe pas un mois sans que nous découvrions de nouvelles indications d’une drogue en cancérologie, adossée à un marqueur génomique. C’est une bonne nouvelle avec de nombreuses avancées dans le cancer de l’ovaire notamment, mais aussi dans le cancer du sein ou dans des cancers rares. »

Nous avons lancé un appel au Ministère de la santé
« L’accès aux tests génomiques a également été largement abordé. Ces tests aujourd’hui accessibles dans les grands centres anticancéreux commencent à avoir un accès limité dans de nombreux établissements de soins. Nous devons être extrêmement vigilants sur ce point, c’est pourquoi nous avons lancé un appel au Ministère de la santé qui repose sur les travaux menés par la Ligue nationale contre le cancer et par Unicancer. »

La limite d’un système de santé qui crée des inégalités d’accès aux tests
« La conférence de presse que nous avons organisée pendant le congrès a été riche d’enseignements. Ce ne sont pas les experts qui sont intervenus car il n’y a pas de débat d’experts : les études de phase 3 ont été réalisées et la plupart des pays remboursent aujourd’hui les signatures génomiques, il n’y a donc pas de questionnement scientifique. Le débat a été mené par les associations de patientes, comme l’association Patients en réseau, autour du dernier combat professionnel mené par le professeur Axel Kahn, conjointement avec Unicancer et la Ligue nationale contre le cancer tout en agrégeant les sociétés savantes dont la Société Française de Médecine Prédictive et Personnalisée. Cet important travail, bientôt diffusé en ligne, alerte le Ministère de la santé sur la limite d’un système qui crée des biais et des difficultés d’accès aux tests génomiques pour nos patient(e)s. »

Tous les patients doivent avoir un accès équitable aux tests génomiques et à la médecine de précision
« Tous les patients atteints de cancer en France doivent avoir un accès équitable à ces tests sur le territoire et à ce qu’on appelle la médecine de précision : accès à un diagnostic génomique et à un médicament en regard. Nous attendons une réactivité très forte des autorités du médicament qui participaient d’ailleurs au congrès. Il faut saluer le travail déjà entrepris, et notamment, le décret de loi du 1er juillet 2021 qui va faciliter la réactivité pour que les patients aient accès aux médicaments innovants dans le cadre d’essais cliniques ou d’autorisations temporaires d’utilisation (ATU). »

Sources :                                                                                                                
NCCN Guidelines Insights: Breast Cancer, version 3.2018 - IQWIG Communiqué de presse, septembre 2018 - Sparano et al. N Engl J Med 2018 - Geyer et al. npj Breast Cancer 2018 - Kalinsky et al, San Antonio Breast Cancer Symposium 2020 GS3-00

En savoir plus :
Société Française de Médecine Personnalisée et Prédictive (SFMPP),https://www.sfmpp.org
Voulez-vous savoir ce que nos gènes disent de notre santé, édition Humensciences, Pascal Pujol, 2019, https://www.humensciences.com/livre/Voulez-vous-savoir-%3F/21
Association Patients en réseau, https://www.patientsenreseau.fr/ 
Mon traitement cancer du sein, https://www.montraitement-cancerdusein.fr/
Exact Sciences, https://www.exactsciences.com/ 

Interview réalisée par Acteurs de santé dans le cadre de la web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et tests génomiques : https://www.acteursdesante.fr/webtv/cancer-du-sein-chimiotherapie-et-tests-genomiques/12/

Sur le même thème

Cancer, mieux et moins traiter avec les signatures génomiques

La médecine personnalisée permet de mieux traiter avec des thérapies ciblées grâce aux marqueurs génétiques dans la tumeur ...

Pourquoi et comment soigner une plaie en milieu humide ?

Escarres, ulcères, plaies du pied diabétique… Grâce aux nouvelles technologies, des pansements permettent de traiter efficacement ...

Des recommandations sur la prévention des escarres 

Il n’est pas question, pour des raisons de coûts, d’appliquer un pansement hydrocellulaire à tous les patients, mais nous ...

Maladie de Verneuil, briser les tabous

Il faut parfois huit à huit ans et demi pour obtenir le diagnostic de la maladie de Verneuil ! C’est très lourd psychologiquement ...

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...

L’ambulatoire et les téléconsultations boostées par le Covid-19

Chirurgie de la cheville : quasiment 100% des patients sont opérés en ambulatoire. Cette avancée a été poussée par la pandémie.

Suivre une chimiothérapie orale à domicile en toute sécurité 

Cancer du sein, cancer du foie, le programme d’accompagnement AKO@dom

Chimiothérapie orale, un lien entre pharmaciens hospitaliers et pharmaciens d’officine

L’accompagnement avec l’application AKO@dom nous permet de communiquer de façon sécurisée avec l’ensemble des professionnels ...