Cancer du sein localisé & tests génomiques ASCO 2022

Professeur Emmanuel BARRANGER, oncologue chirurgien, directeur général Centre Antoine Lacassagne - Nice

Oncotype DX : réduire les indications de chimiothérapie

Le professeur Emmanuel Barranger revient sur les tests génomiques ? Quel est leur objectif ? Concernent-ils toutes les femmes atteintes d’un cancer du sein ? 

Mieux prescrire les traitements adjuvants et en particulier la chimiothérapie
« Les signatures moléculaires sont utilisées en pratique courante au Centre Lacassagne depuis 3-4 ans. Elles permettent de caractériser le degré d’agressivité de la tumeur et le risque de rechute, principalement à 10 ans. Le test génomique est effectué en routine dans notre établissement, l’objectif étant de désescalader, c’est-à-dire de mieux prescrire ou de façon plus optimale, les traitements adjuvants et en particulier la chimiothérapie. »

Des tests génomiques systématiquement proposés en routine lors de la RCP
« Nous utilisons ces tests en complémentarité des critères clinico-pathologiques dans une indication bien particulière qui sont les tumeurs HER2 dites négatives, expression des récepteurs hormonaux. Il ne doit pas y avoir d’envahissement ganglionnaire ou un envahissement très limité des ganglions axillaires. Ces tests sont systématiquement proposés en routine lors de la réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) dans l’optique de mieux soigner, de réduire les indications de chimiothérapie considérées comme inefficaces auprès de ce profil de patientes. Nous sommes sur la caractérisation, la précision et la personnalisation du traitement. »

En savoir plus :

Web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et tests génomiques,
https://www.acteursdesante.fr/webtv/cancer-du-sein-chimiotherapie-et-tests-genomiques/12/

Centre Antoine Lacassagne : https://www.centreantoinelacassagne.org

Mon traitement cancer du sein, https://www.montraitement-cancerdusein.fr/

Exact Sciences, https://www.exactsciences.com/

Patients en réseau, https://www.patientsenreseau.fr/cancer-du-sein-et-chimiotherapie-tests-genomiques/

Mon réseau cancer du sein,
https://www.monreseau-cancerdusein.com/dossiers/mieux-comprendre/parcours-diagnostique/tests-genomiques-predictifs/tests-genomiques-predire-le-risque-de-recidive-et-preciser-la-necessite-dun-ch

Sur le même thème

ASCO 2022 : vers une désescalade thérapeutique

Oncotype DX®, la place croissante des signatures moléculaires

Améliorer la vie des femmes pendant et après un cancer du sein.

Le Centre Antoine Lacassagne développe de nombreuses actions pour accompagner les patient.e.s atteint.e.s de cancers.

Signatures moléculaires Oncotype DX - Nouvelles recommandations 2022 de l’ASCO

Chimiothérapie : homogénéiser les pratiques grâce aux tests génomiques

Cancer du sein, 2/3 d’indications de chimiothérapie en moins chez les patientes testées

Les recommandations publiées par l’ASCO permettront de bien établir les indications, la place et les critères de prescription ...

Cancer du sein, un test génomique pour conforter la décision thérapeutique

On observe une réduction de 70% des prescriptions de chimiothérapie chez les patientes ayant réalisé le test génomique Oncotype ...

Cancer du sein, diagnostic & traitements, quel est le rôle de l'anapath ?

Identifier le type de cancer, son degré de sévérité et de gravité, et indiquer au clinicien si ce cancer va être sensible ...

Qu’est-ce qu’une RCP ? Réunion de Concertation Pluridisciplinaire

Décider des grandes lignes de prise en charge, de traitement, de surveillance ou, s’il faut pousser un peu plus loin les ...

Cancer du sein & tests génomiques : « Avoir le traitement le mieux adapté »

Diagnostiquée d’un cancer du sein en 2019, Nathalie Garnier témoigne pour mieux faire connaître les tests génomiques.