Cancer : on ne peut plus raconter de bobards aux patients !

Danielle VILLEDIEU, Responsable Développement Pôle Santé Interaction Healthcare

Nouvelle version du module virtuel PactOnco

"Le patient est maintenant très au courant, à la limite parfois même plus que son médecin. Il est au courant de sa pathologie, il en a parlé, il a entendu des réflexions et des tas de discours, donc on ne peut plus lui raconter de bobards", indique Danielle VIilledieu, Responsable développement Pôle Santé Interaction Healthcare.

Découvrez la nouvelle version de PactOnco > ICI

Sur le même thème

S’approprier son corps pour accepter les traitements

Cancer du sein : avoir confiance dans son équipe pluridisciplinaire et s’appuyer sur les infirmières de coordination de ...

Au service des médecins dans l’intérêt des patients

Le Conseil de l’Ordre est né après la guerre, sous l’instigation du Général de Gaulle, pour venir en aide aux familles qui ...

Cancer du sein et test génomique

Test génomique, quelles sont les femmes concernées et qui pourraient éviter une chimiothérapie ?

Être à l’écoute du patient

« Le médecin doit savoir se mettre à la place du malade et pouvoir imaginer ce qu’il est en train de vivre pour l’aider ...

L’interview, soigner son image à chaque instant

"Réussir une interview" par Gaël de Vaumas & Stéphanie Chevrel et illustré par Gabs pour être parfaitement à l’aise face ...

Éviter les blessures de la cheville

Faire appel à un kiné car reprendre un sport sans préparation peut rapidement provoquer des entorses.

Un Collectif pour mieux faire connaître le cancer du sein triple négatif

Le Collectif Triplettes Roses veut améliorer l’accès aux essais cliniques.

Cancer du sein - Le Yoga du rire m'a sauvé

Soins de support - Le yoga du rire consiste à provoquer un rire intensionnel qui donne les mêmes informations au cerveau ...