Carrément sympa !

Pierre-Louis ATTWELL, navigateur, Transat Jacques Vabre

« Vogue avec un Crohn » Saison 2, un nouveau défi !

« Carrément ! », c’est le mot préféré de Pierre-Louis, toujours souriant, toujours partant, rayonnant de sympathie et tellement heureux et confiant de porter le défi de chaque personne atteinte d’une maladie de Crohn. Une volonté de fer qui force l’admiration. « Mon parcours de voile commence avec mon père qui m’a fait découvrir la navigation sur le bateau familial. Ça fait des années que je suis passionné de voile, des courses au large, des grandes courses qui partent du Havre », avoue-t-il avec un grand sourire. Si on lui demande confirmation de ses passions, il répond : «  carrément  ! ». « J’ai toujours pratiqué la voile et plus tard j’ai décidé d’en faire mon métier. » Il passe un brevet d’état de voile pour être responsable d’une école, à Honfleur dans le Calvados. 

A 16 ans, je suis diagnostiqué de la maladie de Crohn

« À l’âge de 16 ans, je suis diagnostiqué de la maladie de Crohn, une maladie chronique inflammatoire de l’intestin », avoue-t-il sobrement. En janvier 2017, Pierre-Louis se lance dans le projet « Vogue avec un Crohn » soutenu par l’afa, Association François Aupetit et les laboratoires Mayoly Spindler, en participant à la Solitaire du Figaro. « C’était un premier défi », reconnait-t-il. « Bien s’informer et parler de sa maladie autour de soi sont les meilleures façons de pouvoir vivre le plus normalement possible sans se laisser enfermer dans la maladie.  Apprendre qu’on a une maladie de Crohn quand on est un jeune adulte est un moment dur, c’est une épreuve qui se traverse avec les autres »

Aller jusqu’au bout de ses rêves

En participant à la Transat Jacques Vabre en 2019, Pierre-Louis souhaite faire de ce nouveau défi sportif un défi solidaire et sensibiliser le grand public à cette maladie encore trop souvent taboue. « Je veux montrer qu’avec la maladie, on a toujours des rêves et des possibilités de les réaliser sans se restreindre, mais au contraire en allant jusqu’au bout. » Traverser l’Atlantique, se prépare physiquement et mentalement. Il faut anticiper tout ce qui peut arriver sur le bateau. Est-ce que j’ai une vie normale ? « Parfois je pars naviguer à 3h du matin et parfois je me repose un mercredi après midi. Ce qui est passionnant, ce sont les rencontres, les journées toujours différentes, c’est ce qui me plaît ! Finalement il n’y a pas de quotidien. » 

Sensibiliser le grand public sur la maladie

« Ce qui me porte depuis le début du projet « Vogue avec un Crohn », c’est d’aider les patients récemment diagnostiqués car pour moi, le diagnostic a été une période pénible. J’espère continuer à naviguer en portant nos valeurs solidaires, à aider les patients atteints de maladies chroniques et à sensibiliser le grand public sur ces maladies qui sont souvent peu ou mal connues. Pour l’instant, j’ai la chance de pouvoir vivre de ma passion et de porter de belles valeurs, j’espère pouvoir le faire encore longtemps,  »

Interview réalisé à La Villa les Bains à Houlgate

Pierre Louis, sera le 27 octobre au départ du Havre, avec son co-skipper Calliste Antoine à bord de leur voilier de 12 mètres. Ils partiront en direction de Salvador de Bahia au Brésil. « Vogue avec un Crohn » est soutenu par de nombreux partenaires dont l’afa (Association François Aupetit), les laboratoires Mayoly Spindler et Acteurs de santé Tv.

Volet perso 

Pour la musique ? « Les années 80, le disco ! »
Pour la lecture ? « Des livres de grands navigateurs qui racontent leurs courses. » 

Pour la réincarnation ? « Un dauphin  ! »

Film / Acteur ? « Tom Hanks, il est excellent dans tous ses rôles ! » 

Bruit préféré ? « Quand je suis dans mon bateau et que j’entends les cordages qui tapent contre le mat. »

Si Dieu existe ? « J’aimerais qu’il me dise que je n’ai rien loupé et que j’ai eu raison de vivre ma vie pleinement. » 

Sur le même thème

Donner une meilleure qualité de vie aux patients

Le portrait du mois de Visite Actuelle - Toujours plus de possibilités de formation pour les infirmier(e) pour acquérir ...

Le combat n’est pas terminé

Le Portrait du Mois avec le magazine Visite Actuelle

Blessure de la cheville, même pas mal !

Le portrait du mois de Visite Actuelle

La vie continue malgré tout

L'invitée du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Cancer, se faire suivre et se faire dépister.

La sociologie au service de la démocratie

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Organiser la prise en charge des patients atteints de cancer.

Le patient et le système en quête d'une organisation sur-mesure

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Servir le patient en organisant son parcours à son plus grand bénéfice.

La peinture comme thérapie ou relever la tête après l’épreuve

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Transmettre aux gens quelque chose de joyeux.

Comprendre les symptômes neurologiques

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Les personnes n’osent pas consulter un neurologue.