Chimiothérapie orale, un lien entre pharmaciens hospitaliers et pharmaciens d’officine

Dr Emilie PETIT-JEAN, pharmacien hospitalier, ICANS, Institut de Cancérologie Strasbourg Europe

L’accompagnement avec l’application AKO@dom nous permet de communiquer de façon sécurisée avec l’ensemble des professionnels de santé en charge du patient et en particulier, avec les pharmaciens d’officine.

« L’arrivée des thérapies orales a transformé le métier de pharmacien hospitalier puisqu’avec ces nouvelles thérapeutiques s’est posée la question des interactions médicamenteuses, notamment avec les compléments alimentaires. » 

Notre lien avec les patients a lui aussi fortement évolué
« A l’ICANS, nous voyons les patients en consultation pharmaceutique lors de l’initiation de tout traitement par thérapie orale, mais nous avons également développé des ateliers éducatifs pour les accompagner dans la gestion de ces nouveaux traitements. »

Mieux se coordonner avec les professionnels de ville
« En effet, en cancérologie, les chimiothérapies injectables nous avaient habitué à un circuit exclusivement hospitalier. La dispensation des chimiothérapies orales a vraiment recentré le suivi ambulatoire des patients et impliqué un nouvel acteur : le pharmacien d’officine dans les parcours de ces patients. Aujourd’hui, nous assurons le suivi avec les pharmaciens de ville pour qu’ils puissent préparer la première dispensation du traitement, nous les accompagnons dans la gestion des effets indésirables et nous structurons le suivi en insistant sur les points sensibles qui pourraient être critiques pour les patients. »

AKO@dom est un vrai “plus” pour nous
« La coordination avec les professionnels de santé de ville est un véritable challenge. L’accompagnement avec l’application AKO@dom est un vrai “plus” pour nous. Ce type de plateforme nous permet de communiquer de façon sécurisée avec l’ensemble des professionnels de santé en charge du patient et en particulier, avec les pharmaciens d’officine : nous pouvons leur transmettre en amont l’ordonnance de la primo-dispensation ainsi que notre analyse pharmaceutique qui va les aider à organiser et structurer le suivi. AKO@dom nous permet aussi d’échanger : nous attendons des pharmaciens d’officine qu’ils nous indiquent les éventuelles toxicités au traitement ou les difficultés que peuvent rencontrer les patients dans la gestion de leur traitement au quotidien. »

Optimiser et personnaliser la prise en charge des patients avec notre expertise de pharmacien hospitalier
« Les pharmaciens hospitaliers ne sont pas nombreux, nous avons donc vraiment besoin de nous structurer. La plateforme nous permet de centraliser les informations, de beaucoup mieux nous organiser dans notre travail et de pouvoir prendre en charge davantage de patients. AKO@dom nous permet d’optimiser et de vraiment personnaliser la prise en charge des patients en prenant en compte tous les professionnels qui interviennent dans leur parcours de soins. Cela nous permet d’apporter notre expertise en tant que pharmacien hospitalier, spécialisé en oncologie. »

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv avec le soutien de Continuum+

En savoir plus :
Continuum+ : https://www.continuumplus.net/ ICANS : https://www.icans.eu

AF3M, Association Française des Malades du Myélome Multiple : AF3M - myélome multiple (facebook.com)  -  Patients en réseau : https://www.patientsenreseau.fr/

 

Sur le même thème

Cancer du sein & mammographie : un dépistage peut sauver une vie

Plus le diagnostic est posé tôt, plus le traitement est efficace et plus les chances sont grandes de guérir. Et cela est ...

Un test génomique pour éviter les sur-traitements

Le Dr Bruno Cutuli a présenté à l’ESMO (EuropeanSociety of Medical Oncology), sous forme de poster, une importante étude ...

L’algoneurodystrophie, savoir être patient !

Cette douleur chronique se manifeste au niveau des articulations bien souvent quelques jours ou semaines après un traumatisme.

Cancer du sein, les tests génomiques en pratique

Comment cela se passe-t-il et combien de temps pour avoir le résultat ?

Cancer du sein triple négatif, améliorer l’accès aux essais cliniques 

Nous sommes mobilisées pour que toutes les femmes, toutes les triplettes en France, aient accès à l’innovation et à de meilleures ...

Reportage dans le service des urgences orthopédiques de CHAM

Les fractures ouvertes ou les luxations des articulations nécessitent une prise en charge dans les heures qui suivent l’accident.

Cancer du sein & tests génomiques : « Je n’ai pas eu de chimiothérapie »

Diagnostiquée d’un cancer du sein, Nathalie Garnier a eu un test génomique qui lui a permis d’éviter une chimiothérapie ...

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...