Chirurgie de l’obésité - Se faire opérer ?

Dr Guillaume POURCHER, Chirurgien de l’obésité, Responsable du Centre de l’obésité, Institut Mutualiste Montsouris, Paris

L’obésité morbide présente des risques de mortalité très importants. Le fait de se faire opérer diminue ces risques, ce n'est pas une solution de facilité. Il faut rassurer les patients. C'est un moment crucial dans leur vie.

Au-delà d’un IMC de 35, seule la chirurgie peut être efficace dans le temps
« Une situation de surpoids ou d’obésité de stade 1 peut se contrôler par une hygiène de vie et un suivi médicalisé et diététique. Une obésité de stade 2 (IMC, Indice de Masse Corporelle, supérieur à 35) ne permet pas de s’en sortir seul. Il n’existe pas en France de médicaments pour traiter ce type d’obésité. Dans ces situations graves, seule la chirurgie permet d’avoir une efficacité durable dans le temps. »

 Une préparation de 6 mois avant l’opération et un suivi à vie
« En France, les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) publiées en 2009 sont très claires. Les critères de prise en charge chirurgicale sont définis selon l’IMC. Des critères de qualité de prise en charge recommandent d’être suivi pendant au moins 6 mois avant d’envisager cette procédure thérapeutique qui sauve le patient. Nous participons au traitement de sa maladie. Après l’opération, le suivi recommandé dure toute la vie. Ce n’est pas simple, comme toutes les maladies chroniques, de se faire suivre toute sa vie, mais c’est très important. » 

Il y a un avant et un après la chirurgie, c’est un moment crucial pour les patients
« C’est courageux de se faire opérer. La chirurgie n’est pas une solution de facilité. L’obésité morbide présente des risques de mortalité très importants. Le fait de se faire opérer diminue ces risques, cela a été très largement prouvé scientifiquement. Il faut rassurer les patients sur cette prise en charge qui doit être faite sérieusement avec une équipe pluridisciplinaire, une bonne préparation et un bon suivi.
L’acte chirurgical doit être bien préparé en amont pour obtenir une très bonne réussite. C’est un moment crucial dans la vie des patients. Il y aura un avant et un après la chirurgie. On parle souvent de renaissance, ce qui est vrai. »

 

« Prévenir et soigner la maladie obésité » - Interview réalisée par Acteurs de santé Tv, en toute indépendance éditoriale, avec le soutien de Medtronic, à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Obésité 2020 organisée par le CNAO (Collectif National des Associations d’Obèses).L'institut Mutualiste Montsouris https://imm.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le même thème

L’obésité, une maladie chronique qui se soigne

Au-delà d’un IMC supérieur à 35, il faut surtout ne pas rester seul et se faire prendre en charge par une équipe multidisciplinaire.

Obésité - Prise en charge pluridisciplinaire pour causes multiples

Mal manger ou ne pas faire suffisamment d’activité physique et de sport sont des facteurs aggravants de la maladie, mais ...

Chirurgie de l’obésité - Bien se préparer et se faire suivre à vie

J'ai suivi un parcours d'un peu plus de 6 mois pour préparer la chirurgie. Je suis maintenant suivi régulièrement et à vie.