Chirurgie de la cheville, opérer sans voir !

Dr Christophe CERMOLACCE, A-NCIS, Chirurgien de la cheville, Paris – Marseille

Ce qui m’a le plus marqué, en 30 ans de chirurgie orthopédique, c’est l’avènement des techniques percutanées, à travers la peau.

Techniques percutanées, on ne voit pas ce qu’on fait !
« Il s’agit vraiment d’une deuxième chirurgie qui m’a obligé à me remettre entièrement en question et cela a été extrêmement difficile car on ne voit pas ce qu’on fait, on travaille sous la peau, avec ses doigts, c’est une technologie très différente de l’arthroscopie où on insère une caméra et où la difficulté est de se repérer dans l’espace pour localiser la pince que l’on peut visualiser sur un écran de télévision. »

Plus besoin d’ouvrir !
« On nous on a appris à scier un os avec une scie oscillante et maintenant on doit couper l’os avec quelque chose de rotatif, en balayant, sans rien voir. Ça change tout ! Avant, on devait « ouvrir » alors que maintenant, on peut se permettre de ne pas ouvrir parce que si on sait faire la technologie percutanée, si on sait opérer sans voir on sait se repérer dans l’espace.

Cette innovation, la plus importante de ces trente dernières années, a transformé la chirurgie orthopédique et notamment la chirurgie de la cheville. Quant à moi, cela a radicalement changer ma façon d’opérer. »

 

En savoir plus : @C_Cermolacce #ChevilleSport

Sur le même thème

De grands progrès dans la chirurgie de la cheville

IRM, anesthésie et arthroscopie, principales innovations de la chirurgie de la cheville.

Douleur de la cheville aiguë ou chronique, consulter un spécialiste

Après un traumatisme aigu, si on ne peut plus bouger sa cheville parce qu’on a trop mal, la prise en charge doit être effectuée ...

Mal à la cheville, voir un chirurgien en cas d’échec thérapeutique

Un avis chirurgical nécessaire quand on n'arrive pas à s'en sortir médicalement.

Main, hanche, cheville, une chirurgie de plus en plus spécialisée

Les petites articulations, parfois très complexes, sont devenues des entités à part entière nécessitant une spécialisation.

Un suivi de six mois après une opération de la cheville

Un suivi de six mois est nécessaire, mais pas davantage sauf en cas d’évolution de la lésion

Retrouver un confort complet après une blessure de la cheville

Une chirurgie bien faite est efficace, elle permet au patient de retrouver un confort complet.

Plasma Riche en Plaquettes (PRP) et cellules souches pour auto-réparer la cheville

L’injection de cellules souches et booster de PRP, Plasma Riche en Plaquettes, est une révolution.

De nombreux chocs et blessures pour les rugbymen

Des chocs monstrueux ! Les rugbymen sont d’incroyables joueurs !

Le genou, principale pathologie du footballeur

La prévention sous-estimée auprès des sportifs.

Six mois pour qu’un joueur de haut niveau reprenne le sport

Sans complications, le joueur professionnel après une blessure revient en 5 mois à son niveau initial.

Des cicatrices esthétiques après une opération de la cheville

Les technologies ont beaucoup évolué rendant la cicatrisation beaucoup plus facile et esthétique.

De grands progrès dans l’après-chirurgie de la cheville

Rentrer chez soi en marchant le jour même de l’intervention !