Da Vinci, le 1er robot opératoire au monde

Vincent DELAUNAY, Directeur des affaires Médico-économiques Europe, Intuitive surgical

On compte 5 000 robots dans le monde, 150 sont installés dans les cliniques et hôpitaux français, répartis sur l’ensemble du territoire.

Vincent Delaunay est Responsables des affaires Médico-économiques Europe chez Intuitive surgical (Market Access Director Western Europe), diplômé d’un DESS économie et gestion des systèmes de santé.

Il est interviewé dans le cadre du Big Bang Santé du Figaro, sur le plateau du Figaro, par Gaël de Vaumas, directeur de la rédaction d'Acteurs de Santé Tv :

En quelques années, Da Vinci est devenu le 1er robot opératoire au monde, pouvez-vous nous rappeler ce qu’est précisément Da Vinci ?

Quels sont les avantages de Da Vinci par rapport aux opérations traditionnelles ?

Combien de robots sont installés en France ?

Qu’est-ce que le numérique change pour Da Vinci ? Votre robot a-t-il beaucoup évolué ces dernières années ?

Quels sont les projets d’Intuitive en matière de robotique médicale ?

Extraits : 

Nous sommes, avec le robot Da Vinci, dans le cadre d’une chirurgie robot assistée qui fonctionne avec le chirurgien. Celui-ci se place sur une console qui va lui permettre d’avoir une vision 3D de l’intérieur de l’abdomen du patient, il va ainsi manipuler des instruments qui vont être insérés dans l’abdomen du patient et qui vont lui permettre de pratiquer une chirurgie de précision. Une bonne vision et de la précision sont les deux facteurs clés d’une chirurgie réussie.

-  La société a été créée, il y a plus de vingt ans. Nous sommes les pionniers dans la chirurgie robot assistée. On compte 5 000 robots dans le monde, 150 sont installés dans les cliniques et hôpitaux français, répartis sur l’ensemble du territoire. 

- Le robot va évoluer. La première piste de réflexion est d’aller vers le moins invasif. Nos études le montrent, moins nous avons de larges incisions, plus le patient récupère vite. Nous travaillons aussi sur l’imagerie embarquée, afin d’apporter une sorte de cartographie de l’anatomie du patient au chirurgien qui peut avoir un geste beaucoup plus précis.

- Nous en sommes à la 4ème génération de robot, nous sortons une nouvelle génération tous les cinq ans. Nous avons le projet du robot Single-Port qui effectue une seule incision, au lieu de 4 auparavant. Nous travaillons également sur un robot qui permettra de faire du diagnostic et des dépistages précoces, en particulier au niveau du cancer du poumon.

En savoir plus : #bigbangsante https://bigbang-sante.lefigaro.fr 

Sur le même thème

Cica’Clic, une application qui facilite la vie des infirmières et des patients

Cica’Clic permet de faire des ordonnances envoyées par mail à la pharmacie. N’importe qui peut ainsi aller chercher la commande,

La réalité virtuelle au service des soignants et des patients

Sondage urinaire intermittent - L’auto-sondage concerne une population très large, pourtant, on en parle trop peu, il s’agit ...

Prise en Charge des plaies, vers le tout numérique ?

Le tout numérique dans les plaies et cicatrisations s’applique surtout aux logiciels que l’on peut trouver sur les smartphones....

Téléconsultations, un gigantesque potentiel !

400 000 télé-consultations ont été effectuées en un an, dont 60 000 remboursées. On compte 400 millions de consultations ...

Des dispositifs médicaux toujours plus connectés

Aujourd'hui, l'innovation, le plus souvent connectée, consiste à apporter au patient ce dont il a besoin dans l’ensemble ...

Utiliser l’l.A. et les données de santé pour transformer notre système de santé

Tout l’enjeu est de faire comprendre aux acteurs de santé quels sont les usages souhaitables qui vont rendre notre système ...

Données de santé : vers une médecine plus précise et plus adaptée à chacun

Notre médecine est trop imprécise et impersonnelle, l'exploitation des données de santé doit permettre une médecine plus ...

L'impact du numérique et des nouvelles technologies sur les assurances

Si la nouvelle ère ouverte par le digital change la donne, l’humain est au coeur de la révolution digitale.

Données de santé : de nouvelles perspectives pour la recherche

Nous sommes à l’aube d’une vraie révolution dans la médecine et tout particulièrement dans le domaine de la cancérologie.