EDF et la radioprotection

Dr Bernard LE GUEN, Directeur Délégué Radioprotection Sécurité, Division Production Nucléaire d’EDF

"Dans les années 70, le choix pour diminuer les doses reçues par les intervenants était basé uniquement sur des analyses coût/bénéfice. Dans les années 80, d’autres paramètres sont entrés en ligne de compte notamment l’enjeu social " annonce le Dr Bernard LE GUEN, Directeur Délégué Radioprotection Sécurité – Division Production Nucléaire d’EDF

 

 

 

 

Sur le même thème

Chirurgie de la cheville, opérer sans voir !

Ce qui m’a le plus marqué, en 30 ans de chirurgie orthopédique, c’est l’avènement des techniques percutanées, à travers ...

Cicatrisation, un tandem soignant - soigné

C’est le patient qui cicatrise et non le professionnel de santé, nous n’avons pas ce pouvoir ! Il doit garder un bon moral ...

Cicatrisation, former les infirmières et les patients

Les patients aujourd’hui sont extrêmement connectés et vont l’être de plus en plus. L’infirmière à leurs côtés peut les ...

Infertilité, former les infirmières et les patientes aux injections

Être accompagnés dans leur prise en charge permet aux patients de reprendre le pouvoir dans un dispositif qui peut parfois ...

Cicatrisation, télémédecine & applications

Des applications mobiles sur smartphone permettent aux infirmières libérales et aux médecins généralistes d’avoir accès ...

Quel avenir pour le traitement des plaies ?

L’avenir du traitement des plaies sera certainement marqué par l’utilisation de la thérapie cellulaire.

Faciliter la prise en charge des plaies

Fédérer la prise en charge des plaies tant à l’hôpital qu’en ville.

Pansements et cicatrisation, quelles évolutions ?

L’avenir est à la formation des soignants et à une meilleure information auprès des soignés car un patient informé va être ...

Comment réagir face à une plaie aiguë ?

Savoir réagir face à une brûlure, à une coupure ou à une chute.