Endométriose : une maladie hautement handicapante

Nathalie CLARY, Présidente d’ENDOmind France

Campagne nationale de sensibilisation à l’endométriose

Pour Nathalie Clary, « l’endométriose est une maladie handicapante, aux nombreuses répercussions sur la vie des femmes. En effet, une grande part d’entre elles souffrent quotidiennement de douleurs qui deviennent chroniques et qui ont directement un impact sur leur sexualité et leur couple. Ces douleurs provoquent également des absences répétées au travail, voire des arrêts maladies et provoquent un isolement social. La famille ainsi que les amis ne comprennent pas toujours les difficultés auxquelles sont confrontées les femmes atteintes d’endométriose. »

En savoir plus, https://www.endomind.fr/ et http://info-endometriose.fr/

 

Sur le même thème

Cancer du sein, vers une désescalade thérapeutique

Quand on compare le coût de la signature génomique et le coût de la chimiothérapie et de son incidence, nous sommes clairement ...

Cancer, mieux et moins traiter avec les signatures génomiques

La médecine personnalisée permet de mieux traiter avec des thérapies ciblées grâce aux marqueurs génétiques dans la tumeur ...

Cancer du sein - Faciliter l’accès aux tests génomiques

Nous avons lancé un appel au Ministère de la santé afin que tous les patients aient un accès équitable aux tests génomiques ...

Pourquoi et comment soigner une plaie en milieu humide ?

Escarres, ulcères, plaies du pied diabétique… Grâce aux nouvelles technologies, des pansements permettent de traiter efficacement ...

Des recommandations sur la prévention des escarres 

Il n’est pas question, pour des raisons de coûts, d’appliquer un pansement hydrocellulaire à tous les patients, mais nous ...

Maladie de Verneuil, briser les tabous

Il faut parfois huit à huit ans et demi pour obtenir le diagnostic de la maladie de Verneuil ! C’est très lourd psychologiquement ...

L’ambulatoire et les téléconsultations boostées par le Covid-19

Chirurgie de la cheville : quasiment 100% des patients sont opérés en ambulatoire. Cette avancée a été poussée par la pandémie.

Suivre une chimiothérapie orale à domicile en toute sécurité 

Cancer du sein, cancer du foie, le programme d’accompagnement AKO@dom