Etablir un diagnostic, avec les moyens les plus simples

Dr Emmanuel BUSHA, Médecin Pédiatre (RDC)

Dans notre pratique quotidienne, il y a beaucoup de cas de cardiopathie congénitale

"J'avais dis à mon maître, si un jour il y a une opportunité d'une formation sur les cardiopathies, j'étais partant. Quelques jours après je recevais un accord de la part de Mécénat. Dans notre pratique quotidienne, il y a beaucoup de cas de cardiopathie congénitale qui peuvent passer, sans que l'on puisse poser un diagnostic. Cette formation m'a permis d'établir un diagnostic, avec les moyens les plus simples", indique-t-il. "Rien qu'avec des signes cliniques, nous avons des informations importantes qu'ils nous suffit d'organiser."

Sur le même thème

Infertilité, former les infirmières et les patientes aux injections

Être accompagnés dans leur prise en charge permet aux patients de reprendre le pouvoir dans un dispositif qui peut parfois ...

Cicatrisation, former les infirmières et les patients

Les patients aujourd’hui sont extrêmement connectés et vont l’être de plus en plus. L’infirmière à leurs côtés peut les ...

Cicatrisation, télémédecine & applications

Des applications mobiles sur smartphone permettent aux infirmières libérales et aux médecins généralistes d’avoir accès ...

Quel avenir pour le traitement des plaies ?

L’avenir du traitement des plaies sera certainement marqué par l’utilisation de la thérapie cellulaire.

Cicatrisation, un tandem soignant - soigné

C’est le patient qui cicatrise et non le professionnel de santé, nous n’avons pas ce pouvoir ! Il doit garder un bon moral ...

Faciliter la prise en charge des plaies

Fédérer la prise en charge des plaies tant à l’hôpital qu’en ville.

Pansements et cicatrisation, quelles évolutions ?

L’avenir est à la formation des soignants et à une meilleure information auprès des soignés car un patient informé va être ...

Comment réagir face à une plaie aiguë ?

Savoir réagir face à une brûlure, à une coupure ou à une chute.