Faire que plus jamais un enfant ne meurt de la méningite

Régis MERHANT-SOREL, Petit ange ensemble contre la méningite

Les enfants de moins de 4 ans et les adolescents entre 15 et 20 ans sont les plus concernés par cette maladie qui peut tuer un enfant en moins de 24 heures.

Le calendrier « Les associations de patients se mettent à nu pour… » a vu le jour sur une idée originale de Claude Touche, CEO d’eVeDrug, mise en scène par Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, co-fondateurs d’Acteurs de santé Tv et soutenue par Dominique Noël, Présidente du Festival de la Communication Santé. 20 patients et aidants représentant 12 associations se sont mis à nu dans un calendrier décalé et inattendu pour exprimer leurs attentes et interpeller les professionnels de santé, les institutions, les politiques, les industriels et les médias. Les photos en noir et blanc, réalisées par la photographe Nathalie Oundjian ont été dévoilées en avant-première à Deauville, en présence de toutes les associations, à l’occasion des 30 ans du Festival de la Communication Santé.

Interview de Régis MERHANT-SOREL, Petit ange ensemble contre la méningite

"Mon combat de tous les jours est de tout faire pour que les enfants ne décèdent plus de la méningite et donc qu'ils se vaccinent au maximum. Il me tient à coeur car ma femme a perdu sa fille d'une méningite foudroyante, en quelques heures.

Depuis ce jour, nous avons décidé de nous battre. Nous avons rejoint l’association Petit ange, ensemble contre la méningite qui sensibilise l'opinion publique, les parents puis les médecins afin qu'ils soient bien informés pour diagnostiquer une méningite.

Cette maladie peut tuer un enfant en moins de 24 heures 
Les enfants de moins de 4 ans et les adolescents entre 15 et 20 ans sont les plus concernés par cette maladie. On dénombre 500 à 800 cas par an dont 10% décèdent et 20% à 30% sont lourdement handicapés, voire amputés des membres inférieurs et supérieurs.
"

En savoir plus : www.associationpetitange.com    

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS. Les bénéfices sont intégralement reversés aux 12 associations impliquées dans la réalisation de ce calendrier : Ligue contre la sclérose en plaques - Lympho’sport - Association Francophone pour Vaincre les Douleurs, Afvd – AFA Crohn RCH - Association petit ange ensemble contre la méningite - Les triplettes roses - Patients en réseau - Groupe de soutien des patients atteints du syndrome de Guillain Barré - Fibromyalgie France - Cerhom - Association Skin - Dessine-moi un mouton.
COMMANDE : info@evedrug.eu ou : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview réalisée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du 30ème Festival de la Communication Santé à l'occasion du Calendrier 2020 " Les associations de patients se mettent à nu pour...", réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv et soutenu par Dominique Noël, présidente du Festival de la Communication Santé.
https://www.evedrug.eu/
  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalie-oundjian.com/
https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Cancer du sein & tests génomiques - 5 000 femmes pourraient éviter une chimiothérapie inutile

Jusqu’à 75% des femmes ayant un cancer hormonosensible dépisté à un stade précoce pourraient avoir recours aux tests génomiques ...

Covid 19, le gouvernement a fait le job

Les couacs entre hôpitaux publics et cliniques appartiennent au passé.

Trouver enfin un traitement pour le cancer du sein triple négatif - RIP Dorothée

RIP Magnifique et courageuse Dorothée qui a créé Les Triplettes Roses après avoir été diagnostiquée d'un cancer du sein ...

Cancer du sein hormono dépendant 2021, quel financement pour les tests génomiques ?

Il est essentiel, comme le disent l’ensemble des spécialistes et les associations de patients, que les tests génomiques ...

Chimiothérapie : 1 femme sur 3 ayant un cancer diagnostiqué à un stade précoce pourrait l'éviter

Jusqu’à 75% des femmes ayant un cancer du sein hormonosensible pourraient avoir recours aux tests génomiques en cas d’hésitation ...

Cancer du sein - Des tests génomiques pour confirmer l’utilité clinique d’une chimiothérapie

Les tests génomiques permettent de confirmer la pertinence d’une chimiothérapie après une opération d’un cancer du sein....

Chirurgie de la cheville - Vers une reprogrammation des opérations

L’épidémie de Covid 19 nous a obligé à changer nos pratiques et à travailler davantage en téléconsultation.

Covid 19 - Une forte baisse des opérations chirurgicales

On a pu observer des différences de traitement entre Paris et Marseille, essentiellement liées aux différences de pallier.