Fake news - Identifier les faussaires du numérique

Caroline FAILLET, CEO d’Opinion Act

« Fake » veut dire « truquer » en anglais, cela inclut à la fois une information détournée mais aussi les contre-vérités qui peuvent se propager sur les réseaux.

À l’ère du tout numérique, nous sommes submergés par le nombre d’informations et devons aussi faire face à d’innombrables fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums et Internet. Comment ne pas se faire avoir, comment distinguer la fausse de la vraie information ? Entretien avec Caroline Faillet, par Stéphanie Chevrel, Acteurs de santé Tv.

Une fake news est une information truquée
« Le mot de « fake news » est celui qui a été attribué à ce fléau de la désinformation sur Internet, assistée par ordinateur. « Fake » veut dire « truquer » en anglais, cela inclut à la fois une information détournée mais aussi les contre-vérités qui peuvent se propager sur les réseaux. Il existe différentes formes de fake news, les fake news de manipulation, d’opinion, de rumeurs, parodiques – selon l’émetteur de la fake news. » 

Les faussaires du numérique 
« On distingue quatre types de faussaires du numérique : celui qui a un intérêt financier, le pro de l’intox qui va gagner de l’argent en générant des « like » et donc des datas ; le troll qui dissémine des fausses informations pour monter les internautes les uns contre les autres avec une motivation psychologique ; l’idéologue, le dogmatique qui veut défendre une idée ; et enfin, tout un chacun qui répand des fake news soit par vanité pour obtenir des « like », soit par peur. Les peurs ont toujours été un vivier, un bon gisement de rumeurs, toutes plus grotesques les unes que les autres. »

Entretien avec Caroline Faillet, co-fondateur du cabinet Boléro, devenu en 2020 Opinion Act, mené par Stéphanie Chevrel, Acteurs de santé Tv, à l’occasion de la publication de l’ouvrage « Décoder l’info – Comment décrypter les fake news » aux éditions Bréal.

En savoir plus : https://www.opinionact.com/ - https://www.observatoiredelinfosante.com/ - https://livre.fnac.com/a12616658/Caroline-Faillet-Decoder-l-info

Sur le même thème

Myélome multiple et chimiothérapie orale

Continuum+, un trait d’union entre les soignants et les patients atteints de myélome multiple qui suivent une chimiothérapie ...

Reconnaitre l’obésité comme une maladie chronique en France !

L’obésité, ce n’est pas du cinéma ! Journées Mondiales de l’Obésité, 3, 4, 5 et 6 mars 2021, organisées par le Collectif ...

Le CNAO en campagne pour les Journées Mondiales de l'Obésité 2021

Faire reconnaître l'obésité comme une maladie chronique à l'occasion des Journées Mondiales de l'Obésité, 3 au 6 mars 2021

Journée Mondiale de l’Obésité - Prévenir et soigner la maladie

Plus que la prévention, la principale urgence est de dépister la personne qui souffre et de calculer son IMC, de façon à ...

Cancer du sein et tests génomiques Une enquête de Patients en réseau

L’association Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête réalisée auprès de 625 femmes soignées pour un cancer ...

S’informer sur les tests génomiques avant même de consulter

Cancer du sein, 6.000 femmes pourraient chaque année en France éviter une chimiothérapie inutile, elles devraient s’informer ...

Enquête - Cancer du sein & chimiothérapie - Des tests génomiques trop peu connus des patientes

Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête sur les tests génomiques réalisée auprès de 625 femmes soignées d’un ...

Quand on peut éviter une chimiothérapie inutile - Témoignage

Cancer du sein - « La réponse de la signature génomique a été sans appel. Dans mon cas, la chimiothérapie était inutile....