Former les soignants, aidants et patients pour prévenir les escarres

Martine BARATEAU, Infirmiere experte plaie & cicatrisation, Vice-Présidente de la Société Française de l’Escarre

On peut éviter les escarres, on sait les traiter, en revanche, on ne les prévient pas assez, ce n’est pas dans notre culture.

On ne prévient pas assez les escarres
"Notre société est davantage organisée autour du soin et des traitements que de la prévention. On peut éviter les escarres, on sait les traiter, en revanche, on ne les prévient pas assez parce que ce n'est pas dans notre culture.
Sans doute, faudrait-il former un peu plus et former tout le monde : les soignants, les médecins, les patients et bien sûr les aidants.
Il faudrait s’attarder un peu plus sur la prévention et oublier un peu les traitements."

Interview réalisée dans le cadre de la réunion annuelle organisée par European Pressure Advisory Panel (EPUAP) et la Société Française de l’Escarre (SFE) à Lyon du 18 au 20 septembre 2019. 

En savoir plus : https://www.convatec.fr/ https://epuap2019.org/

Sur le même thème

Journées Cicatrisations 2020 - Parcours de soins : homogénéiser les pratiques

Les Journées Cicatrisations 2020 qui se tiennent à Paris, au Palais des Congrès, du 26 au 28 janvier, seront un bon cru ...

Traitement des plaies, le rôle de l'infirmier(e) en pratique avancée, IPA

Faire des liens entre la ville, l’hôpital et les différents acteurs est une des compétences clés attendue.des infirmier(e)s ...

L’escarre se traite et se guérit

On a besoin des soignants, des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas acteur ...

Pansements, du nouveau dans la prévention des escarres

La nouveauté dans la prévention des escarres est l’utilisation des pansements hydrocellulaires à 5 couches.

La Société Française de l’Escarre, la prévention au cœur des débats

Centrée sur la prévention, la Société Française de l’Escarre accorde une large place à la recherche car on ne connaît pas ...

Les escarres, parents pauvres des plaies

Pour soigner la plaie, la prévenir et prendre en charge le patient dans sa globalité, on a besoin des soignants et des aidants.

Cicatrisation, quel avenir pour le traitement des plaies ?

On pourrait imaginer des pansements munis de capteurs qui permettraient de mesurer la vascularisation, le type de germe,...

Plaies et cicatrisations, comment s’assurer d’une bonne prise en charge ?

La cicatrisation est devenue une science connue et reconnue qui bénéficie de recommandations françaises et internationales....

Plaies : de la thérapie à la prévention par pression négative

La thérapie par pression négative, utilisée pour prendre en charge les plaies aiguës et les traumatismes importants, puis ...