IPA, Conseils à un(e) jeune infirmier(e) en pratique avancée

Florence AMBROSINO, infirmière- formatrice & coordinatrice pédagogique

Foncez ! En France, nous avons besoin de lobbying et de plus de leadership infirmier pour influencer les politiques de santé.

« Je dirais à une personne qui veut démarrer une formation d’Infirmier(e) en Pratique Avancée (IPA) de foncer si cela répond vraiment à un besoin professionnel, si elle est prête à s’engager dans quelque chose de difficile au niveau des études, extrêmement déconstructif. Ce choix lui permettra d’appréhender son métier différemment et surtout d’avoir une vision globale, systémique.

Je lui dirais aussi de ne jamais oublier que dans « IPA », le I se rapporte au mot infirmier. Nous n’avons pas un rôle de mini-médecin mais, même si ce n’est pas forcément le bon terme, un rôle de « super » infirmier. Terme utilisé au Québec… On pourrait même parler d’ « infirmier augmenté ».

Il faut souligner que l’IPA possède des compétences approfondies, de l’expertise et surtout du leadership qu’il doit exercer au quotidien auprès de ses collègues, dans le système de santé.

En France, contrairement à ce qu’il se passe à l’étranger, nous manquons cruellement de lobbying et de leadership infirmier. Or nous avons vraiment besoin que ces personnes puissent monter au créneau de façon à influencer les politiques de santé. » 

 

Interview réalisée en toute indépendance éditoriale par Acteurs de santé Tv pour la Web Tv Plaies et Cicatrisations soutenue par ConvaTec, à l’occasion de la sortie de l’ouvrage « le Guide de l’Infirmier(e) en pratique avancée », aux éditions Vuibert.

En savoir plus : https://www.convatec.fr/  
Commander l’ouvrage : https://www.vuibert.fr/ouvrage/9782311661323-le-guide-de-l-infirmierere-en-pratique-avancee

 

 

 

Sur le même thème

Les maladies cardiaques bien plus mortelles que le Coronavirus

En ce moment, il n’y a pas un instant d’hésitation à avoir, il est impératif de consulter son médecin, généraliste ou spécialiste.

Ces 11 millions d’aidants indispensables au parcours de soins

Les aidants sont la colonne vertébrale invisible des systèmes de santé, ils seraient 11 millions en France, .

Retourner consulter, une priorité absolue pour les malades chroniques

#revoirsonmedecin, Les personnes fragiles, déjà en souffrance, ont été plus atteintes que la population générale pendant ...

Si un patient doit consulter, c’est maintenant qu’il faut le faire !

L'entretien du mois d'Acteurs de santé - Covid-19, confinement, déconfinement, ce qui a changé côté soignant .

Maladies chroniques et continuité des soins à l’heure du Covid-19

67% des malades chroniques ont consulté pendant le confinement, 99% ont continué à suivre leur traitement, mais 29% ne sont ...

Le patient-acteur au coeur du Festival de la Communication Santé

Dorothée Vandaele, atteinte d’un cancer du sein triple négatif, est le modèle du mois de juin du calendrier « Les associations ...

Consultation ou téléconsultation, retournez voir votre médecin !

#revoirsonmedecin, une campagne pour le suivi des soins des patients chroniques lancée par 5 associations

Stop Covid, développer la responsabilité de chacun

Faire confiance à cette application française utile pour la société.