L’Afrique en passe de gagner la révolution numérique

Franck MANSOUR ADEOTI, Directeur du bureau régional Afrique, RIPAQS

L'Afrique est un continent au carrefour de sa destinée qui fait face à des problématiques multiples qu’elle est en mesure de gérer pour peu qu’elle soit mieux organisée et prenne son destin en main.

Trois défis pour le système de santé
"Le défi majeur en Afrique est lié à la gouvernance. Que faire en termes de réglementation, de vision pour permettre au système de santé d'être efficace et efficient ? Le second défi est stratégique. Le continent africain attire de nombreux investisseurs qui veulent l’aider et reçoit de nombreuses aides depuis les années 60, mais quand on prend du recul, l'impact n'est pas aussi important que prévu. Comment mieux utiliser ces aides et faire en sorte que les partenaires accompagnent ce continent plutôt que d’imposer leur manière de voir le développement de l'Afrique ? Le troisième défi dans le domaine de la santé est technologique et social, les gouvernements ont beaucoup investi dans les infrastructures mais cela ne suffit pas."

Former le personnel de santé
"Il faut aussi renforcer l’offre de soins, améliorer les processus et les parcours, former le personnel de santé. Il y a 20 ans, on ne parlait pas de qualité des soins, de gestion du risque ou de la sécurité des patients, on pensait seulement à investir. Comment prendre en charge les patients pour réduire le taux d'évacuation sanitaire et faire en sorte que nos systèmes de santé soient crédibles ? Les startups africaines aujourd'hui n'ont rien à envier aux puissances américaine ou européenne."

Nous gagnerons la révolution numérique
"Nous avons raté la révolution industrielle mais nous sommes certains que nous gagnerons la révolution numérique parce que très tôt, nous nous sommes engagés avec la jeunesse dans tout ce qui est numérique. Le développement de nouvelles applications adaptées à notre réalité, l’accès aux outils mobiles et autres moyens de communication - avec pratiquement 100% de couverture - permettent de communiquer facilement auprès des populations les plus reculées, de transmettre des messages de santé publique et d’augmenter les connaissances et les savoirs de toute la population."

Le Docteur Franck Mansour ADEOTI est Directeur du bureau régional Afrique, Réseau international pour la planification et l’amélioration de la qualité et la sécurité en Afrique.

Interview réalisée lors des Rencontres Africa 2018

Contact Presse
Vanessa Ralli
vralli@africa-observer.com

 

Sur le même thème

Dans le futur, une consultation sur deux pourra être réalisée en téléconsultation

J’ai subi une intervention pendant la période de confinement due au Covid-19. J'étais en confiance, tout s’est bien déroulé,...

Télémédecine, téléconsultation, une solution pour la continuité des soins

Pendant le confinement, 24% des patients ont utilisé la téléconsultation pour avoir accès à leur médecin généraliste .

Cica’Clic, une application réservée aux professionnels de santé qui facilite la vie des infirmières et des patients

Cica’Clic permet de faire des ordonnances envoyées par mail à la pharmacie. N’importe qui peut ainsi aller chercher la commande,

La réalité virtuelle au service des soignants et des patients

Sondage urinaire intermittent - L’auto-sondage concerne une population très large, pourtant, on en parle trop peu, il s’agit ...

Prise en Charge des plaies, vers le tout numérique ?

Le tout numérique dans les plaies et cicatrisations s’applique surtout aux logiciels que l’on peut trouver sur les smartphones....

L'impact du numérique et des nouvelles technologies sur les assurances

Si la nouvelle ère ouverte par le digital change la donne, l’humain est au coeur de la révolution digitale.

Données de santé : vers une médecine plus précise et plus adaptée à chacun

Notre médecine est trop imprécise et impersonnelle, l'exploitation des données de santé doit permettre une médecine plus ...

Utiliser l’l.A. et les données de santé pour transformer notre système de santé

Tout l’enjeu est de faire comprendre aux acteurs de santé quels sont les usages souhaitables qui vont rendre notre système ...