L’architecte des marques

Eric PHÉLIPPEAU - Vice-Président du Festival de la Communication santé.

L’invité du mois de Visite Actuelle - « De nombreuses personnes et organisations qui vivent en dehors de la France souhaitaient pouvoir accéder au Festival de la Communication Santé. C’est chose faite ! Le Festival s’ouvre en 2021 à la francophonie. »

Créatif, Eric Phélippeau a toujours une vision assortie d’un calendrier précis. Il a le don de proposer des projets originaux en intégrant toutes les composantes du présent et en imaginant l’avenir. Son principal objectif est de mettre en valeur les différences en proposant de nouvelles façons de communiquer au plus grand bénéfice des campagnes qui lui sont confiées. « Mon parcours a commencé par six années passées a l’école Boulle. les deux dernières années dans la section « Expression visuelle & Communication ». Cette expérience a confirmé ma vocation. »Diplômé des Arts Appliqués à l’Ecole Boulle, Eric Phélippeau est, à cet égard, spécialiste de l’architecture de marque. Il passe ensuite deux années comme designer chez Carré Noir et Raison Pure. En 1989, il fonde l’agence conseil en marque Duetto Design, devenue By Agency en 2004.

Une personne incroyable
« Ma grande chance a été de faire un stage de deux mois chez Carré Noir qui m’a marqué à jamais. J’ai découvert le monde de la communication des marques. C’est devenu ma passion grâce à une personne incroyable, Gérard Caron, son président fondateur. Très rapidement, jai  ensuite décidé de créer une première agence : Duetto Design. C’est la première agence du groupe By Agency, spécialisée en communication et design santé. Alexandre Bruère et Frank Leroux m’ont rejoint et co-dirigent aujourdhui la stratégie créative. » 

L’aventure du Festival de la Communication Santé
« En 2011, Dominique Noël, la Présidente du Festival de la Communication Santé, m’a embarqué dans une grande aventure. Une nouvelle voie dans ma vie professionnelle. L’objectif du Festival est de valoriser tous les acteurs du monde de la santé, montrer leurs réalisations. Présenter leurs campagnes, leur démarche créative, raconter leur vécu. Il est évident que les campagnes doivent être belles, utiles et servir lensemble des acteurs de la santé, les professionnels, les entreprises de santé, mais aussi, bien évidemment les patients, qui sont au cœur des enjeux du Festival. » 

Le Festival s’ouvre à la Francophonie
Le Festival qui existe plus de 30 ans propose cette année une nouveauté : il s’ouvre à la Francophonie. « De nombreuses personnes et organisations qui vivent en dehors de la France souhaitaient pouvoir accéder au Festival, soit en présentiel, soit en distanciel. Quand on connait la rapidité de la diffusion de l’information « qui fait le tour du monde en moins de deux heures », comme le rappelle Stéphanie Chevrel, Présidente de l’Observatoire de l’Information Santé, et compte-tenu des « fake news » dans le domaine de la santé », cette démarche s’est imposée naturellement. Les demandes de pouvoir suivre le Festival en direct étaient nombreuses, venues notamment du continent africain, mais aussi dautres pays francophones. Nous allons donc diffuser lensemble des événements en « live ». Ce développement international a pour but de faire du Festival, le premier Festival de Communication Santé en langue française. Aujourdhui, à l’heure du tout digital et des réseaux sociaux, l’éthique est un enjeu majeur. Il est important davoir une communication santé non seulement vérifiée mais aussi raisonnée et responsable. » 

Parler des bonnes pratiques de communication santé
« Avec les confinements et l’explosion du distanciel, certains dirigeants ont décidé de réorienter leur vie en alignant leurs ambitions personnelles avec celle de leur entreprise. La créativité d’une marque ne peut pas sautomatiser. Certes, via des robots, des machines et avec de lIA, on peut faire plein de choses ! Cela permet d’avancer, mais un bon créatif, cest quelquun qui a de lego, mais pas trop et surtout de l’ambition en développant des projets efficaces et créatifs. 

Batteur à ses heures, il est fan de Charlie Watts. « Son jeu ma beaucoup inspiré. Le travail derrière une batterie c’est de donner du rythme et moi, ce que jaime, cest d’aider des organisations à avoir du rythme », conclut-il dans un grand éclat de rire.

Gaël de Vaumas

Volet Perso
Pour la musique : « Soyons clair, je suis plutôt Pop ! » 
Un autre métier : « Enseigner en donnant envie à des gens de trouver leur parcours. »
La réincarnation : « Un chat, jaime bien le côté indépendant du chat. »
Si Dieu existe : « J’aimerais quil me dise, tu arrives un peu tard. »


S’inscrire au Festival de la Communication Santé : https://festivalcommunicationsante.fr

Web Tv Acteurs de santé - Festival de la Communication Santé :
https://www.acteursdesante.fr/webtv/festival-de-la-communication-sante/6/

By Agency Grouphttps://www.byagency.com

Sur le même thème

Son univers est médical : une histoire de famille !

L'invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Mon arrière grand-père a inventé l'antigrippine Midy.

Spécialiste en pansements complexes

Le portrait du mois de Visite Actuelle. Son large sourire confirme qu’il est ravi d’être interviewé sur ce sujet qui est ...

Un trait d’union entre l’économie et la santé

Portrait Visite Actuelle - C’est fondamental. Tous les professionnels de santé devraient s’y intéresser.

Blessure de la cheville, même pas mal !

Le portrait du mois de Visite Actuelle

Valoriser le rôle des mères au sein de la société

Le portrait de Visite Actuelle. La santé des mères est indicateur de santé globale mais reste encore un défi.

Le portrait du mois de Visite Actuelle - Vanessa Thiburce, ConvaTec

Chacun est acteur de l’information. La Web Tv Plaies et Cicatrisations donne la parole toute l'année à tous les acteurs ...

Ne pas se laisser enfermer par la maladie

Aujourd’hui, à l’afa, mon rôle est de construire un pont entre les malades, les médecins et les chercheurs.