L'autosondage urinaire facilite la vie des patients au quotidien

Christian CYPRIEN, association AFSEP, chargé de mission bénévole

Faire un autosondage n’est pas quelque chose de dégradant pour la personne, mais au contraire lui facilite la vie.

Se sentir utile pour la société
« La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurodégénérative qui attaque le système nerveux central - cerveau et moelle épinière. Elle touche près de 130 000 personnes en France, essentiellement des femmes. La majorité des personnes atteintes de cette maladie peuvent mener une vie sociale, professionnelle ou familiale. Pratiquer des activités leur permet de continuer à se sentir utile pour la société. Il faut, pour cela, qu’elles soient suivies et aidées de façon à bien connaitre leurs capacités physiques pour ne pas dépasser leurs limites. »

 Continuer à mener une vie sociale et professionnelle à peu près normale
« Les problèmes urinaires rencontrés peuvent être de trois ordres : une envie pressante d’uriner, mais la personne y arrive mal ; Des rétentions, la personne reste longtemps sur les toilettes en faisant des efforts pour uriner, mais n’y arrive pas toujours ; Et des rétentions complètes, les personnes n’arrivent pas à uriner du tout. Dans ces différents cas, les sondes sont conseillées, elles sont pratiquement le seul remède pour éviter les infections urinaires très courantes chez les personnes atteintes de SEP. L’autosondage leur permet de continuer à mener une vie sociale et professionnelle à peu près normale. » "Consulter et demander l'avis d'un professionnel de santé"

 S’autosonder n’est pas dégradant
« A l’association AFSEP, nous sommes tous malades ou proches de malades et bénévoles. Notre but est d’aider les personnes atteintes de sclérose en plaques : les orienter, les rassurer, partager avec elles les témoignages de personnes qui ont, tout comme elles, déjà rencontré un problème d’incontinence. Nous expliquons aux patients que faire un autosondage n’est pas quelque chose de dégradant pour la personne, mais au contraire lui facilite la vie. »

Partager l’information entre professionnels de santé et avec les patients, leurs familles et aidants
« La formation des infirmières à domicile sur l’autosondage devrait être davantage développée. Avec l’AFSEP, nous en parlons dans les écoles d’infirmières, et également dans certaines académies et facultés de médecine. Les journées d’information, comme celles organisées par ConvaTec, sont une très bonne chose : elles permettent un partage d’information entre professionnels de santé et s’ouvrent aussi aux personnes qui doivent se sonder, à leurs familles et aidants, leur permettant d’être rassurées sur leur état physique et leur dignité. »

En savoir plus : #tourneeconvatec #SondageUrinaireIntermittent #gentlecathmeplus #autosondageurinaire http://www.fondation-hopale.org/ www.gentlecath.fr  

Sur le même thème

Cancers, des défis sportifs pour encourager les patients à bouger

Un partenariat Kiplin / Patients en réseau

AKO@dom, se soigner à la maison en toute sécurité

Diagnostiquée d’un myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse, il y a une dizaine d’années, Micheline Ruscher est ...

Obésité, la chirurgie a changé ma vie

Lorsque j’ai décidé de me faire opérer de mon obésité, je pesais un peu plus de 122kg pour 1,75 m. J'en pèse aujourd'hui ...

Tous saisis par l’émotion et canalisés par une énergie positive

La société ne montre pas spontanément les malades. Ce qui rend vraiment le calendrier patients extraordinaire, c’est qu’il ...

Avant d’être un malade, on est une personne !

Un calendrier qui fait du bien. L’idée est magnifique, toute en émotion, elle permet de découvrir le patient de manière ...

Maladies chroniques et VIH - Appeler les ados et les parents à sortir de l'isolement

Accompagner les jeunes adolescents et les jeunes adultes dans la prévention, l'éducation thérapeutique et les démarches ...

Une belle image de ce que peuvent faire les patients ensemble

Si chaque patient a une histoire qui lui est propre, on se rend également compte à quel point ces patients sont tous concernés ...

Reprendre une activité sportive après le confinement

Il faut penser à s’hydrater et à s’étirer, à respecter sa cardio-fréquence après avoir été à l’arrêt pendant de longues ...