L’escarre se traite et se guérit

Martine BARATEAU, Infirmière experte plaie & cicatrisation, Vice-Présidente de la Société Française de l’Escarre

On a besoin des soignants, des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas acteur du soin.

"Localement, l’escarre se traite comme n’importe quelle plaie. Il faut la nettoyer, la déterger. On lave la plaie à l’eau et au savon, éventuellement au sérum physiologique. On peut utiliser tous les pansements et traitements qui existent sur le marché, en revanche, il faut aussi penser au patient et mettre en place tous les moyens pour prévenir l’escarre."

Prévenir l'escarre
"Il faut penser à positionner le patient en utilisant tout le matériel à notre disposition. Il faut aussi s’occuper de sa nutrition et de son hydratation parce que l’immobilisation et la dénutrition sont les deux facteurs de risques principaux de la survenue des escarres. Il faut veiller à son hygiène et prendre soin de sa peau."

Le patient doit être acteur du soin
"Si le personnel soignant est essentiel, on a aussi besoin des aidants et des patients. On ne peut pas traiter une escarre si le patient n’est pas totalement acteur du soin. On doit lui expliquer son rôle. Enfin, il n’y a pas que la plaie à traiter, elle n’est que le reflet d’une maladie très sévère du patient. Moralement, avoir une escarre est très dur, on pense au dépérissement, à la fin de vie. Il faut faire comprendre au patient que même si sa qualité de vie est altérée pour un moment, l’escarre se traite."


Interview réalisée dans le cadre de la réunion annuelle organisée par European Pressure Advisory Panel (EPUAP) et la Société Française de l’Escarre (SFE) à Lyon du 18 au 20 septembre 2019. 

En savoir plus : https://www.convatec.fr/      https://epuap2019.org/

Sur le même thème

100 000 prothèses de genou posées chaque année en France

L’âge moyen de la pose d’une prothèse est de 71 ans, elle concerne davantage de femmes (63%) que d’hommes (37%).

Prothèse du genou, tout savoir sur la chirurgie et la rééducation

Plaies & cicatrisation - L’objectif de l’opération est de faire disparaître les douleurs et l’altération de la qualité de ...

Prothèse du genou, des pansements pour favoriser la cicatrisation

S’intéresser au pansement est l’une de mes spécificités. J’aime suivre mes gestes chirurgicaux et la cicatrice en fait partie.

Mieux connaître la maladie de Verneuil pour la diagnostiquer plus tôt

La maladie de Verneuil, douloureuse et invalidante, touche 1% de la population. Son diagnostic est souvent posé trop tardivement.

Maladie de Verneuil & chirurgie : des soins infirmiers essentiels pour une bonne cicatrisation

L'expertise infirmière est nécessaire pour que la cicatrisation se déroule dans de bonnes conditions, sans retard ni surinfection.

Plaies & cicatrisation - Tout savoir sur la maladie de Verneuil

Les patients souffrent sans savoir pourquoi, ils doivent oser en parler et ne pas hésiter à se tourner vers les associations ...

Cica’ssistance, une application pour faciliter la prise en charge des plaies

Sept infirmièr(e)s-conseil libéraux, tous diplômés en plaies et cicatrisation (DU) répondent gratuitement aux questions ...

Plaies & réalité augmentée, une formation ludique pour les soignants au bénéfice des patients

Des applis ludiques pour une meilleure utilisation du matériel et des pansements et une meilleure efficacité pour les patients ...