L’Expansion, Ma première interview

Philippe BLOCH, Auteur, conférencier, animateur BFM Business

J’en garde un souvenir extraordinaire. Ce qui est dingue, ce n’est pas tant l’interview mais la première fois qu’on voit sa tête dans un magazine !

"Jeune étudiant à l’ESSEC et président de la Junior Entreprise, je venais de publier un livre sur le marketing direct. La journaliste people de l’Expansion m’avait reperé et invité pour une interview."

Le royaume de l’économie
"Pour moi, L’Expansion, c’était le royaume de l’économie, des médias, du power people. J’avais le trac, mais évidemment l’interview s’est très bien passée."

Sa tête dans un magazine 
"J’en garde un souvenir extraordinaire. Ce qui est dingue, ce n’est pas tant l’interview mais la première fois qu’on voit sa tête dans un magazine ! C’est excitant, ensuite on s’y habitue, on n’a plus besoin de le montrer à sa maman ! Avoir sa tête dans le journal, ça fait rêver, c’est amusant cette fascination pour les médias."

Interview réalisée par acteurs de santé Tv, pour l’Observatoire de l’Information Santé 
à l’occasion de la sortie de son livre Startup Academy. 
Acheter le livre > ICI 

 

Sur le même thème

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !