L'impact du numérique et des nouvelles technologies sur les assurances

Christophe HARRIGAN, Directeur Général de la Mutuelle Générale

Si la nouvelle ère ouverte par le digital change la donne, l’humain est au coeur de la révolution digitale.

1,4 millions d’assurés, 1,2 milliards de CA en 2017, Christophe Harrigan est directeur général de la Mutuelle Générale depuis 2017. 

Sa formation et son parcours : maîtrise des sciences et techniques comptables et financières à l’IAE (Institut d’Administration des Entreprises) de Rennes, diplôme d’études supérieures comptables et financières, diplôme HEC school of Management. Il est ancien cadre chez PriceWaterhouseCoopers et ex directeur financier chez Groupama.

Il est interviewé dans le cadre du Big Bang Santé du Figaro, sur le plateau du Figaro, par Gaël de Vaumas, directeur de la rédaction d'Acteurs de Santé Tv :

Quel est l’impact du numérique et des nouvelles technologies sur le métier d’assureur ?

En quoi cela change-t-il vos relations avec vos assurés ?

L’intelligence artificielle va–t-elle chambouler votre métier ?

Redoutez-vous l’émergence de nouveaux concurrents ? Plutôt les startups ou les Gafa ?

Extraits : 

-    La nouvelle ère ouverte par le digital change la donne, elle va nous permettre d’améliorer la qualité et l’efficacité de nos services pour être, rapidement, au plus près de nos adhérents et assurés.

-    Avec les nouvelles technologies et l'intelligence artificielle, nous allons être en mesure de communiquer très rapidement à nos adhérents l'estimation de leur reste à charge à partir de l'analyse des documents scannés sur un smartphone et de leur contrat.

-    L’innovation apportée par la data permet la contraction de l’espace temps. Alors qu'un adhérent ou un assuré devait attendre 10 jours pour avoir une réponse, il l'obtient aujourd'hui en quelques secondes.

-    Les startups innovent et créent des ruptures. Elles sont de véritables partenaires. Les GAFA, en revanche, ont une capacité financière qui peut représenter une menace pour notre marché. Mais cette menace a un point faible, la confiance, élément clé dans l'assurance.

-    Après 70 ans d’expérience, nous protégeons et sécurisons les données et surtout, nous améliorons la protection des concitoyens. 

En savoir plus : #bigbangsante https://bigbang-sante.lefigaro.fr 

Sur le même thème

Prise en Charge des plaies, vers le tout numérique ?

Le tout numérique dans les plaies et cicatrisations s’applique surtout aux logiciels que l’on peut trouver sur les smartphones....

Téléconsultations, un gigantesque potentiel !

400 000 télé-consultations ont été effectuées en un an, dont 60 000 remboursées. On compte 400 millions de consultations ...

Des dispositifs médicaux toujours plus connectés

Aujourd'hui, l'innovation, le plus souvent connectée, consiste à apporter au patient ce dont il a besoin dans l’ensemble ...

Utiliser l’l.A. et les données de santé pour transformer notre système de santé

Tout l’enjeu est de faire comprendre aux acteurs de santé quels sont les usages souhaitables qui vont rendre notre système ...

Données de santé : vers une médecine plus précise et plus adaptée à chacun

Notre médecine est trop imprécise et impersonnelle, l'exploitation des données de santé doit permettre une médecine plus ...

Données de santé : de nouvelles perspectives pour la recherche

Nous sommes à l’aube d’une vraie révolution dans la médecine et tout particulièrement dans le domaine de la cancérologie.

Da Vinci, le 1er robot opératoire au monde

On compte 5 000 robots dans le monde, 150 sont installés dans les cliniques et hôpitaux français, répartis sur l’ensemble ...

Anticancéreux oraux - Accompagner les patients à domicile

Le rôle des infirmières libérales dans le suivi des patients sous anticancéreux à domicile est de les informer sur leur ...