La sociologie au service de la démocratie

Patrick CASTEL, Sociologue à SciencesPo

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Organiser la prise en charge des patients atteints de cancer.

Barbu, souriant, décontracté, le regard malicieux, très franchement on dirait un jeune étudiant ! « Mon parcours commence par une école de commerce, l’EM Lyon. À la fin de mes études, même si j’ai obtenu mon diplôme de façon tout à fait honorable, je me suis dit que je n’étais pas fait pour ça ! », avoue-t-il en souriant », Patrick Castel entre « dans ce qu’on appelait à l’époque le DEA de sociologie. Les directeurs étaient très ouverts, les parcours étaient variés, ce fut une promo formidable ! »

Les organisations et les questions de santé
Pendant sa formation à la sociologie des organisations, il rédige une thèse sur « l’organisation des Centres de Lutte Contre le Cancer ». Depuis un peu plus de 10 ans, il est chargé de recherches à Sciences Po en sociologie, spécialisé sur les organisations et les questions de santé. 
Unité mixte de recherche de SciencesPo et du CNRS, Centre national de la recherche scientifique, le CSO, Centre de Sociologie des Organisations est un laboratoire de recherche en sciences sociales. Cette structure de plus de 50 ans a été fondée en 1964 par Michel Crozier, sociologue français. Il travaillait à l’époque sur un programme de recherche consacré à l’administration française. Après avoir été affilié uniquement au CNRS, le CSO a rejoint Sciences Po en 2001. « C’est un laboratoire en sciences sociales composé de 28 chercheurs et enseignants-chercheurs. Nos travaux portent sur les évolutions de nos sociétés contemporaines. Nous travaillons sur projets nationaux mais aussi européens », indique Patrick Castel.

Une activité de formation et d’enseignement
« Par ailleurs, le laboratoire a développé en interne un programme doctoral avec un encadrement complet et collectif pour ses doctorants », précise Patrick Castel qui travaille également avec d’autres chercheurs du CSO, sur d’autres sujets comme « les politiques de l’alimentation et de la nutrition. » Cependant, ma spécialité porte sur « l’organisation de la prise en charge des patients atteints de cancer », et, entre autres, sur la conception et la mise en oeuvre des recommandations pour la pratique clinique. Il a été le Président de la conférence inaugurale lors des Rencontres de la Cancérologie française de 2017 sur le thème : « Experts, expertise et pouvoir en cancérologie : évolutions et enjeux » et est l’auteur de nombreuses publications

La sociologie est un outil démocratique
« Mon quotidien est de lire, écrire des articles et des livres en interrogeant des gens pour mener mes recherches. J’ai aussi un rôle auprès des étudiants et étudiantes, je donne des cours et les encadre dans leur mémoire de fin d’études. La sociologie va au contact des gens et elle essaie de comprendre pourquoi les gens pensent de telle façon, pourquoi ils agissent comme cela et d’essayer de rendre raison aux personnes. Essayer, ne veut pas dire que l’on renonce à changer, mais en revanche il nous faut comprendre ce qui motive les personnes. Cette recherche, à l’heure du numérique et des nouvelles technologies est primordiale. Certains pensent que la technologie va tout résoudre. Ces outils sont intéressants, mais nous avons besoin d’experts comme les sociologues pour comprendre ce que la technologie change et surtout ses limites. Au fond, la sociologie est une discipline au service de la démocratie et on en a vraiment besoin aujourd’hui. » 

Volet Perso
Pour la musique ? : « jazz et plus spécifiquement Thélonious Monk que je peux écouter des heures avec ces notes soit disant discordantes mais que je trouve très harmonieuses et très utiles quand j’écris ». 


Pour la lecture ? : « Je suis assez éclectique mais plutôt classique, très peu de romans contemporains. J’aime beaucoup le XIX et le XXe siècle mais ce qui me passionne toujours est la mythologie grecque et les grandes épopées : Ulysse et la Guerre de Troie ». 

Pour la réincarnation : « Une plante pour sentir le vent » !

Un autre métier : « Etre un écrivain ! Écrire des livres, mais pas scientifiques, pour que les gens se détendent et apprennent peut-être a réfléchir autrement ».

Votre film préféré ? : « Chantons sous la pluie » : c’est à la fois une réflexion superbe sur les transformations du cinéma et en même temps, un moment de détente avec ses numéros de claquettes, formidable » !

Dieu à votre arrivée au Paradis ? : « Tu aurais pu faire mieux » !

Gaël de Vaumas.

 

Aller vers le site de Visite Actuelle

Sur le même thème

La première fois ! Web série Acteurs de Santé

La peur, le trac, la découverte de ses tics... : « Ma première interview », la nouvelle Web Série exclusive, produite par ...

Ma première interview, sur un coup de tête !

Saison 1 Episode 2 - On me voit surtout balancer ma tête en arrière pour remettre ma mèche en place !

Saison 1 Episode 6 - Ma première interview, beaucoup d’adrénaline !

Une première interview est toujours un peu stressante, j’ai appris beaucoup en la préparant !

Médecin et communication, Ma première interview

Saison 1 Episode 5 - Nous devons nous-aussi être à l’écoute des patients et des groupes patients.

Prendre le temps de préparer sa première interview

Saison1 Episode 4 - Les journalistes ont besoin de formats courts, il faut travailler en amont, bien maîtriser son sujet.

Acteurs de santé, ma première interview

Saison 1 Episode 1 - Un moment incroyable face à la caméra d’Acteurs de santé, la chaine Tv digitale de la santé.

Ma première interview, une émission en direct !

Saison 1 Episode 3 - L’émission avait commencé parfaitement normalement..., au fil des minutes, les questions devenaient ...

Acteurs de santé, une large place donnée à la parole des patients

Le site acteurs de santé propose des contenus toujours assez différents et pertinents, il est une référence dans la santé.