Le Kremlin Bicêtre, Ma première interview

David GRUSON, SciencesPo - Chaire Santé

Sollicité par une TV nationale sur un sujet majeur, la préparation de ce reportage m’a demandé beaucoup de temps.

"En 2002, alors que je suis directeur adjoint du Kremlin Bicêtre, à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, nous sommes sollicités par une TV nationale sur un sujet bien évidemment majeur, l’organisation de la prise en charge des interruptions volontaires de grossesse pendant l’été."

Expliquer concrètement 
"La préparation de ce reportage m’a demandé beaucoup de temps et d’échanges pour répondre à la demande médiatique de la manière la plus pratique possible et expliquer concrètement avec les professionnels de santé, la continuité du service."

"Cette expérience m’a appris que quelle que soit la sensibilité ou la complexité du sujet, il est important d’essayer de croiser les angles entre la demande médiatique à un moment donné, souvent sensationnelle, et le vécu des femmes, des patients et des professionnels, le tout avec pédagogie, pour éviter toute incompréhension ou mauvaise transcription par les médias."

Interview réalisée par acteurs de santé Tv, partenaire presse du 29ème Festival de la Communication Santé à Deauville 2018 :  https://festivalcommunicationsante.fr  pour l’Observatoire de l’Information Santé 

 

Sur le même thème

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !