Le patient-acteur au coeur du Festival de la Communication Santé

Dorothée VANDAELE, Les Triplettes roses

Dorothée Vandaele, atteinte d’un cancer du sein triple négatif, est le modèle du mois de juin du calendrier « Les associations de patients se mettent à nu pour.. »

Les associations de patients se mettent à nu pour..." - 20 patients et aidants, représentant 12 associations de malades, se mettent à nu dans un calendrier pour briser les tabous de la maladie et interpeller les acteurs de santé, les politiques et les médias.

Les patients livrent leurs impressions lors de la présentation en avant-première de ce calendrier au 30ème Festival de la Communication Santé, réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv.

“Proposer enfin un vrai traitement contre le cancer du sein triple négatif"
Dorothée Vandaele apprend en juin 2018, alors qu'elle prépare le marathon de Barcelone, qu'elle est atteinte d'un cancer du sein triple négatif. Elle décide de créer "Les triplettes roses", une association dédiée à ce cancer bien spécifique, pour faire connaître la maladie et booster les politiques afin d'accélérer la recherche pour trouver un vrai traitement.

Une expérience hors du commun
"Le calendrier patients et ma participation au Festival de la Communication Santé ont été pour moi une expérience toute nouvelle, hors du commun. On rencontre beaucoup de gens, des patients, des laboratoires, des professionnels de santé, c'est très enrichissant. On se retrouve des deux côtés de la barrière, c'est nouveau, on peut s'identifier aux gens et cela m'a apporté beaucoup."

Au Festival, le patient est un acteur de santé écouté
"Ce qui m'a le plus marqué, c'est que tout au long du Festival, on parle vraiment du patient en tant qu'acteur dans le choix de ses traitements, de la manière d'aborder sa maladie… Pour moi, c'est très important car je suis parfois confrontée lors de consultations à la réticence de certains au fait que je veuille donner mon avis ou parler d'autres traitements."

Ici au Festival, on écoute le patient, on le prend en compte et c'est rassurant, parce que c'est l'avenir !"

En savoir plus : https://www.facebook.com/lestriplettesroses/

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS AU PROFIT DES ASSOCIATIONS DE PATIENTS
ACHETER LE CALENDRIER : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview effectuée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du Calendrier 2020 "Les associations de patients se mettent à nu pour..." & du 30ème Festival de la Communication Santé : https://www.evedrug.eu/  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalieoundjian.com/  https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Reconnaitre l’obésité comme une maladie chronique en France !

L’obésité, ce n’est pas du cinéma ! Journées Mondiales de l’Obésité, 3, 4, 5 et 6 mars 2021, organisées par le Collectif ...

Le CNAO en campagne pour les Journées Mondiales de l'Obésité 2021

Faire reconnaître l'obésité comme une maladie chronique à l'occasion des Journées Mondiales de l'Obésité, 3 au 6 mars 2021

Journée Mondiale de l’Obésité - Prévenir et soigner la maladie

Plus que la prévention, la principale urgence est de dépister la personne qui souffre et de calculer son IMC, de façon à ...

Cancer du sein et tests génomiques Une enquête de Patients en réseau

L’association Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête réalisée auprès de 625 femmes soignées pour un cancer ...

S’informer sur les tests génomiques avant même de consulter

Cancer du sein, 6.000 femmes pourraient chaque année en France éviter une chimiothérapie inutile, elles devraient s’informer ...

Enquête - Cancer du sein & chimiothérapie - Des tests génomiques trop peu connus des patientes

Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête sur les tests génomiques réalisée auprès de 625 femmes soignées d’un ...

Quand on peut éviter une chimiothérapie inutile - Témoignage

Cancer du sein - « La réponse de la signature génomique a été sans appel. Dans mon cas, la chimiothérapie était inutile....

Si la chimiothérapie n’est pas absolument nécessaire, cela vaut la peine de l’éviter

Jusqu’à 75% des femmes ayant un cancer du sein hormonosensible dépisté à un stade précoce pourraient avoir recours aux tests ...