Le patient et le système en quête d'une organisation sur-mesure

Pr Etienne MINVIELLE, Directeur de l’équipe d’accueil Management des Organisations de Santé Gustave Roussy

L’invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Servir le patient en organisant son parcours à son plus grand bénéfice.

Tiré à quatre épingles, très élégamment vêtu, parlant avec douceur, rien ne laisse transparaître son combat : servir le patient en organisant son parcours à son plus grand bénéfice.« Mon parcours est celui d’un médecin », déclare-t-il tout simplement. « J’ai suivi l’internat à Paris et la démarche classique. Quand j’ai commencé les stages, j’ai particulièrement apprécié le contact avec les patients mais j’ai été frappé par la question du management quotidien. À l’époque, j’ai rencontré des gens qui ont été des références professionnelles : il s’agit des chercheurs en gestion. Ils m’ont appris que l’on peut raisonner le management de terrain, ça m’a fasciné car je trouvais que cela manquait dans l’organisation des soins », analyse-t-il. 

Partir de l’expérience du patient 
Pour peaufiner son parcours, il intègre l’ESSEC et poursuit sa formation à Polytechnique. Ensuite, Etienne Minvielle rentre au CNRS. « La recherche en gestion dans le domaine de la santé est devenue une passion. Je voulais essayer de construire une gestion du management de terrain en partant de l’expérience du patient », confie-t-il avec un petit sourire satisfait. Il le reconnait : « le médecin que je suis n’a pas été formé à la représentation de l’ensemble du parcours du patient. Nous sommes formés sur des actes précis, des actes médicaux ou chirurgicaux. Aujourd’hui, nous cherchons à comprendre l’organisation de ce parcours aussi bien à l’hôpital, en médecine de ville qu’au domicile du patient. Cette démarche n’avait pas été formalisée », constate-t-il. « Nous avons un peu perdu de vue de réfléchir à l’organisation du travail des équipes dans sa transversalité, à l’importance de la coordination inter-équipe tout le long du parcours et de l’engagement du patient, notamment sur les possibilités offertes par le numérique ». 

Une profession clé, l’infirmière
« J’insisterai sur une profession qui me parait clé : l’infirmière. Celles-ci au quotidien sont un peu les « front liner », elles sont en permanence en contact avec le management. On dit que la chambre d’hôpital du futur sera la chambre du domicile du patient, avec des technologies permettant le suivi à distance. Certes, mais au delà d’un effort sur l’innovation, il faut ramener une intelligence sur le terrain ». 

Un livre pour comprendre
Etienne Minvielle vient de publier un livre, « Le patient et le système », aux Éditions Seli Arslan.« On parle beaucoup d’organisation du parcours de soins, mais on n’a pas forcément perçu ce que cela voulait dire en terme de management du quotidien sur le terrain. J’ai essayé de proposer des approches innovantes du parcours de santé », maintenant que la balle est lancée, il n'y a plus qu'à !

Gaël de Vaumas

Éditions Seli Arslan
Etienne Minvielle vient de publier un livre, « Le patient et le système », aux Éditions Seli Arslan

 Volet Perso
Pour la musique ? : « j’adore le jazz ! » 
Pour la lecture ? : « je viens de finir « La Chute » d’ Albert Camus, je l’ai trouvé extraordinaire »
Quel est votre film préféré ? : « Cyrano de Bergerac avec Gérard Depardieu, le panache, le Sud Ouest, c’est tellement beau et la tirade du nez »  
Une personnalité pour illustrer un billet de banque ? : « À nouveau Cyrano de Bergerac »À votre arrivée au paradis ? : « J’espère aller au paradis si… le parcours est bien organisé » !

 

Aller vers le site Visite Actuelle > ICI

Sur le même thème

Acteurs de santé, une plateforme d’information incontournable

Regards croisés, regards directs, focus sur un sujet, portraits de personnalités, Acteurs de santé est devenu incontournable ...

Carrément sympa !

« Vogue avec un Crohn » Saison 2, un nouveau défi !

Ma première interview, une inconnue célèbre !

Mila Pareli, une célèbre danseuse étoile ... que je ne connaissais pas vraiment !

Un direct sur Europe 1 sans le savoir pour Ma première Interview !

Un quotidien avait titré : "Les pharmaciens refusent de vendre les préservatifs". Gestion de crise !

Ma première interview, le bon niveau de vulgarisation à adopter

Merci, ma femme comprends enfin ce que je fais !

Sclérose en plaques, Ma première interview

Encourager les personnes ayant une sclérose en plaques à pratiquer un sport

Le Kremlin Bicêtre, Ma première interview

Sollicité par une TV nationale sur un sujet majeur, la préparation de ce reportage m’a demandé beaucoup de temps.

L’ambassadeur des Etats-Unis, Ma première interview

Dans une carrière de journaliste, de nombreux moments extraordinaires m’ont marqué, ce témoignage rare avec un si fort degré ...