Le point sur l'énurésie

Dr Henri LOTTMANN, Chirurgien des hôpitaux, hôpital Necker-enfants malades, Paris

Pour le Dr Lottmann "on distingue les énurésies primaires, qui sont des cas où l’enfant n’a jamais acquis son contrôle mictionnel nocturne. Et puis les énurésies secondaires, qui sont plus rares, environ 30% des cas, où après une période où l’enfant avait acquis son contrôle mictionnel nocturne, le plus souvent après un évènement déclenchant, un traumatisme, il se remet à faire pipi au lit la nuit."

Sur le même thème

Une carte colorimétrique des selles dans le carnet de santé

Pour dépister la cholestase néonatale

Etablir un diagnostic, avec les moyens les plus simples

Dans notre pratique quotidienne, il y a beaucoup de cas de cardiopathie congénitale

Le Forum des ados vu par les ados

S'éloigner des stéréotypes de l'adolescent vu par l'adulte