Le Prix Nobel de Médecine, Ma première interview

Stephanie CHEVREL, Présidente de Observatoire de l’Information Santé

Nous sommes en 1980 et Jean Dausset vient de recevoir le Prix Nobel de médecine pour l’incroyable travail réalisé sur le système HLA qui va révolutionner l’immunologie et permettre de réaliser des greffes sans rejets.

"Je me rappelle de ma première interview comme si c’était hier. J’ai à peine 20 ans, je suis stagiaire au service de communication de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris qui a créé le Magazine de l’APHP diffusé auprès de tout le personnel de l’Assistance Publique. Béatrice Eteve, alors directrice de la communication, me charge d’aller interviewer le Professeur Jean Dausset." 

Réaliser des greffes sans rejets
"Waou ! Nous sommes en 1980 et Jean Dausset vient de recevoir le Prix Nobel de médecine pour l’incroyable travail qu’il a réalisé sur le système HLA qui va révolutionner l’immunologie et permettre à terme de réaliser des greffes sans rejets.
Je suis à la fois extrêmement émoustillée et extrêmement anxieuse à la pensée de cette première interview avec un Prix Nobel que je ne peux refuser !"

La simplicité est la sophistication extrême
"L’interview que j’ai préparée minutieusement - j’y ai passé la nuit - se passe très bien.
A la fin de l’interview, Jean Dausset se confie :  « vous savez, jeune fille, je suis très impressionné de répondre à une jeune journaliste comme vous. Ai-je bien répondu à vos questions comme vous le souhaitiez ? » ... !

Ce jour là, j’ai appris que « la simplicité est la sophistication extrême », cette phrase n’est pas de moi mais de Léonard de Vinci ! "

Interview réalisée par acteurs de santé Tv, partenaire presse du 29ème Festival de la Communication Santé à Deauville :  https://festivalcommunicationsante.fr  pour l’Observatoire de l’Information Santé 

Sur le même thème

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs