Les associations de patients se mettent à nu, quelle aventure !

Participants du Festival de la Communication Santé

Nus un jour, unis pour toujours ! Témoignages autour du calendrier réalisé pour les 30 ans du Festival de la Communication Santé.

« Claude Touche a eu une idée folle, mettre les patients à nu pour leur donner une tribune au Festival de la Communication Santé », Stéphanie Chevrel, Acteurs de santé Tv. « Contacter des associations, ce n’est pas difficile, mais contacter des associations qui acceptent de poser nu pour un calendrier, c’est beaucoup moins évident ! », Claude Touche, eVeDrug.

« On montre toujours des rugbymens ou des footballeurs, nus, alors que ce sont des gens comme tout le monde », Edwige Vattier, Association Francophone pour Vaincre les Douleurs. « Il y a des « Oh, mais tu as osé, tu l’as fait ! », il y a un peu cette idée que c’était une aventure pas si facile à accepter », Laure Guéroult-Accolas, Patients en réseau. « La première fois que j’ai vu mon corps avec ces gants de boxe, nu, parmi d’autres personnes. Ça m’a fait tout drôle, comme si je ne me reconnaissais pas », Claude Pinault, Groupe de soutien du syndrome de Guillain Barré. « C’est complément fou, c’était très émouvant. On sort de notre maladie », Dorothée Vandaele, Les Triplettes roses. « Au delà de nos différentes pathologies, c’était une belle rencontre d’individus militants », Carole Robert, Fibromyalgie France. « Les associations, c’est la solidarité. On a tous un combat commun, se retrouver sur un projet comme celui-ci, c’est vraiment génial ! », Patricia et Régis Mehrant-Sorel, Petit ange ensemble contre la méningite. « Le calendrier a amené au Festival, une expérience encore plus fabuleuse ! », Emmanuel Gervier, Mon réseau cancer du poumon. « Les participants ont mis en avant le courage que nous avions eu pour mettre au devant de la scène nos handicaps et nos maladies », Jean-Michel Hedreux, AFA Crohn RCH.

« Le témoignage est quelque chose de courageux. S’ouvrir, parler de la maladie, d’une certaine forme de fragilité », Lionel Reichardt, le Pharmageek. « Avec une vraie beauté et une vraie générosité qu’on sent à travers chaque photo », Delphine Lalande, Social et Vous. « C’est pour prouver que tous les humains sont beaux ! », Nathalie Oundjian, photographe. « C’est traité avec beaucoup de douceur, avec beaucoup de générosité », Catherine Ubaysi, Mon réseau cancer du sein. « C’était une des grosses surprises pour les 30 ans du Festival. Tout le monde a été très impressionné de voir le nombre de personnes sur scène », Angela Hin, consultante« A ce moment-là, il y a eu un grand silence et beaucoup d’émotion », Didier Mennecier, le Médecingeek. « Nous avons été complètement canalisés par cette énergie positive », Daniel Rodriguez, Elsevier Masson.

« C’est vraiment une émulation de se trouver tous ensemble pour défendre une cause commune entre différentes associations de patients », Stéphanie Chevrel. « Arriver à fédérer les associations et à leur faire faire la même chose, se mettre à nu, c’est assez incroyable ! », Emmanuelle Klein, LaumaCom. « Ce qui est vraiment important pour nous, c’est de lever le tabou de la maladie et l’isolement des personnes », Anne Buisson AFA Crohn RCH. « Les voir rassemblées donne une très belle image de ce que peuvent faire les associations de patients », Guillaume Gaud, Continuum+. « Je voulais surtout remercier le Festival de la Communication Santé qui a accepté le projet, parce que dire à Dominique Noël : « Dominique, on fait un calendrier, un calendrier de nus ...», Claude Touche. « C’est magnifique, c’était un grand moment d’émotion. Allez-y, achetez ce calendrier, c’est une super initiative pour les 30 ans du Festival de la Communication Santé. Ne passez pas à côté. », Valérie Courcier, Journaliste d'entreprise.

Les associations de patients se mettent à nu pour..." - 20 patients et aidants, représentant 12 associations de malades, se mettent à nu dans un calendrier pour briser les tabous de la maladie et interpeller les acteurs de santé, les politiques et les médias. Ils livrent leurs impressions lors de la présentation en avant-première de ce calendrier au 30ème Festival de la Communication Santé, réalisé sur une idée originale de Claude Touche, eVeDrug, avec Nathalie Oundjian, photographe, Edwige Vattier, graphiste & Stéphanie Chevrel et Gaël de Vaumas, Acteurs de santé Tv.

CALENDRIER EN VENTE AU PRIX DE 20 EUROS AU PROFIT DES ASSOCIATIONS DE PATIENTS
ACHETER LE CALENDRIER : https://www.evedrug.eu/calendrier/

Interview effectuée par Acteurs de santé Tv, partenaire média du Calendrier 2020 "Les associations de patients se mettent à nu pour..." & du 30ème Festival de la Communication Santé : https://www.evedrug.eu/  https://festivalcommunicationsante.fr/  https://www.nathalieoundjian.com/  https://www.acteursdesante.fr/  https://www.observatoiredelinfosante.com/

Sur le même thème

Sondage urinaire intermittent, les bons gestes pour ne pas dépendre des autres

Pour son image corporelle, son autonomie et sa vie, c’est important que le patient puisse se sonder lui-même sans dépendre ...

Mettre les patients en lumière

Un projet porteur d'espoir pour les 30 ans du Festival de la Communication Santé

Maladies chroniques, l’activité physique bonne pour la santé

Une application qui propose des programmes adaptés et spécifiques à chacun, selon sa pathologie, serait idéale.

Covid 19, le phénomène qui bouleverse la santé et la société

Big Bang Santé du Figaro, 4 thèmes : le confinement, la recherche, les nouvelles technologies et les politiques de santé ...

Se projeter dans l’avenir au Big Bang Santé du Figaro

La vocation du Big Bang Santé est de partager une approche globale de la santé : technologique, sociale, éthique, philosophique....

Apporter un message d'espoir aux femmes atteintes de cancer

Amener les femmes en post-traitement à reprendre confiance en elles, à reconquérir leur corps et à aller de l'avant, à travers ...

Fake news - Enseigner les techniques de manipulation du langage

Faire en sorte d’être visible là où s’informent les internautes. Sensibiliser l’ensemble du public aux risques de manipulation ...

Une belle rencontre entre 12 associations bien au delà des pathologies

Je n'ai pas l'habitude d'être dans l'échange et le partage. Je suis plutôt dans le combat. Le Festival est placé sous la ...