Les cancers pédiatriques touchent 2 500 enfants par an

Vanessa DIDRICHE, Vice-Présidente association Sphères

Je pensais que les enfants étaient une priorité

« Mon engagement dans la lutte contre les cancers pédiatriques est devenu une évidence lorsque j'ai assisté à la longue agonie d'une petite fille dont j'étais très proche. Je pensais que les enfants étaient une priorité, malheureusement, ce n'est pas le cas lorsqu'ils sont atteints de maladies rares. Nous avons la possibilité de faire changer les choses, notamment aider les chercheurs qui travaillent sur des projets novateurs ».

Aller vers le site de l'association > ICI 

 

 

 

Sur le même thème

Patient expert, remettre la maladie à sa juste place

Les patients experts accompagnent les malades pour leur permettre de se réapproprier leur vie. Il ne s’agit pas simplement ...

Politique de santé 2019 : 4 grands chantiers

Réforme des professions, lutte contre les déserts médicaux, numérisation et tarification à la qualité sont les 4 grands ...

Plaies et cicatrisation, l’importance du réseau de soins

Les médecins et les soignants se forment progressivement aux pansements. Ils sont de plus en plus fréquemment interrogés ...

Information médicale et pratique des médecins

Une information utile et recherchée

Les médecins en phase avec les évolutions de la société

Interview réalisée dans le cadre de la présentation des résultats de l’étude FNIM-BVA-SPEPS sur l’impact de l’information ...

Le rôle des médias dans la prévention en Afrique

Nos confrères journalistes et les dirigeants des médias ont un rôle immense à jouer sur le territoire africain en matière ...

Info santé : les malades chroniques, des citoyens à part entière

Grâce à l’innovation, les malades sont en capacité de revendiquer une place active dans la société et la presse ne met pas ...

Une chaine de valeurs en hémophilie

La qualité et la sécurité de l’informatique de santé dépendent de la qualité et de la sécurité des soins.