Les nouvelles technologies au cœur de la lutte contre les épidémies 

Charles-Edouard BOUEE, associé co-gérant d'Alpha Intelligence Capital, AIC, Shanghai

Que retient-on de la lutte contre le coronavirus en termes de nouvelles technologies. Les applications de traçage et les débats qu'elles ont suscités dans l'opinion publique. Faut-il accepter de céder quelques données pour retrouver un peu de mobilité.

Big Bang Santé des nouvelles technologies
Que retient-on de la lutte contre le coronavirus en termes de nouvelles technologies, des applications de traçage et des débats suscités dans l'opinion publique. Faut-il accepter de céder quelques données pour retrouver un peu de mobilité ? 

Au-delà des applications, les questions sont nombreuses. Elles tournent autour de l'utilisation du Big Data et des algorithmes pour prévenir les épidémies, détecter les malades, évaluer la progression d'une pandémie. Avec cette problématique hautement sensible de la collecte et de l'analyse des données se pose également la question de la souveraineté des États et particulièrement de l'Europe.

"Les titans technologiques ont été absents dans cette crise". 
Au cours de la troisième matinée du Big Bang Santé consacrée aux nouvelles technologies, le capital-risqueur Charles-Edouard Bouée a considéré que leur puissance n'avait pas d'égal avec celle des États.

Charles-Edouard BOUEE, associé co-gérant d'Alpha Intelligence Capital, AIC, basé à Shanghai, interviewé par Jacques-Olivier Martin, Rédacteur en chef du Figaro Économie.

Aller vers le site du Figaro > ICI

Acteurs de santé Tv est partenaire média du Big Bang Santé du Figaro 2020.
Suivre les conférences du Big Bang Santé du Figaro, du 20 au 23 octobre, à partir de 10h30, #BigBangSante @BigBangFigaro https://www.lefigaro.fr/economie/dossier/le-bigbang-sante-du-figaro


Sur le même thème

Reconnaitre l’obésité comme une maladie chronique en France !

L’obésité, ce n’est pas du cinéma ! Journées Mondiales de l’Obésité, 3, 4, 5 et 6 mars 2021, organisées par le Collectif ...

Le CNAO en campagne pour les Journées Mondiales de l'Obésité 2021

Faire reconnaître l'obésité comme une maladie chronique à l'occasion des Journées Mondiales de l'Obésité, 3 au 6 mars 2021

Journée Mondiale de l’Obésité - Prévenir et soigner la maladie

Plus que la prévention, la principale urgence est de dépister la personne qui souffre et de calculer son IMC, de façon à ...

Cancer du sein et tests génomiques Une enquête de Patients en réseau

L’association Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête réalisée auprès de 625 femmes soignées pour un cancer ...

S’informer sur les tests génomiques avant même de consulter

Cancer du sein, 6.000 femmes pourraient chaque année en France éviter une chimiothérapie inutile, elles devraient s’informer ...

Enquête - Cancer du sein & chimiothérapie - Des tests génomiques trop peu connus des patientes

Patients en Réseau publie les résultats d’une enquête sur les tests génomiques réalisée auprès de 625 femmes soignées d’un ...

Quand on peut éviter une chimiothérapie inutile - Témoignage

Cancer du sein - « La réponse de la signature génomique a été sans appel. Dans mon cas, la chimiothérapie était inutile....

Si la chimiothérapie n’est pas absolument nécessaire, cela vaut la peine de l’éviter

Jusqu’à 75% des femmes ayant un cancer du sein hormonosensible dépisté à un stade précoce pourraient avoir recours aux tests ...