Ma première interview a été un choc pour moi !

Corinne DEVOS, patiente experte, Vice-présidente de l’afa, Association François Aupetit

Saison 2 Episode 6 Quelques minutes après son arrivée, la journaliste qui devait m’interviewer me dit : « ah, mais on ne voit pas du tout que vous êtes malade ! » Ca a été un choc pour moi.

« Ma première interview a eu lieu à mon domicile avec une équipe de télévision. J’avais tout préparé, je m’étais maquillée et bien préparée, j’étais extrêmement contente car j’étais dans une phase assez difficile de la maladie. »

Mais on ne voit pas du tout que vous êtes malade !
« Deux ou trois minutes après que la journaliste qui devait m’interviewer soit arrivée, elle me dit : « ah, mais on ne voit pas du tout que vous êtes malade ! » Ca a été un choc pour moi car c’est exactement tout l’enjeu des MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin). Oui, j’ai une maladie de Crohn, ça ne se voit pas, et c’est justement ce pourquoi je me bats, c’est un handicap invisible ! »

Ne pas être regardée comme une personne malade, mais comme une personne !
« Cette réflexion m’a complètement perturbé pour la suite. Ce n’était pas des mots désagréables, mais juste maladroits. Il y avait au contraire beaucoup de bienveillance, je pense même que c’était un compliment mais sur le moment, cela m’a totalement déstabilisée. Franchement, tout mon combat est qu’on ne voit pas que je suis malade. Chaque jour, c’est important pour moi de ne pas être regardée comme une personne malade mais bien comme une personne avant tout ! »

Interview réalisée dans le cadre de la saison 2 de Vogue avec un Crohn, menée par les navigateurs Pierre-Louis Attwell et Calliste Antoine au départ de la Transat Jacques Vabre 2019, avec le soutien de l’afa et du laboratoire Mayoly Spindler, en partenariat avec acteurs de santé.
En savoir plus :
https://www.afa.asso.fr/ https://www.mayoly-spindler.fr/ https://vogueavecuncrohn.com/ http://www.acteursdesante.fr/

 

 

Sur le même thème

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs