Ma première interview devant 6.000 personnes à un congrès aux Etats-Unis

Dr Bruno CUTULI, oncologue-radiothérapeute, Institut du Cancer Courlancy, Reims

Présenter une communication devant un public hyper-pointu nécessite une préparation impeccable. C’est un énorme stress et une énorme satisfaction que de tenter de faire passer un message important qui peut être capital pour des milliers de femmes.

"J’ai répondu à quelques interviews, mais n’en ai pas gardé un souvenir particulier. Ce qui m’a surtout frappé, ce sont les présentations orales dans les congrès internationaux, comme les deux présentations orales que j’ai faites lors du Congrès de San Antonio Breast Cancer qui regroupe chaque année 6 000 à 7000 spécialistes du cancer du sein.

Présenter une communication devant un public hyper-pointu nécessite une préparation impeccable afin d’essayer d’anticiper les questions et de savoir parfaitement y répondre. C’est un énorme stress et une énorme satisfaction que de tenter de faire passer un message important qui peut être capital pour des milliers de femmes. 

Au congrès de San Antonio, je présentais pour la première fois l’impact dramatique de certaines récidives locales sur les cancers in situ. C’est pourquoi il est très important d’avoir un traitement optimal dès le début de la prise en charge afin d’éviter les conséquences d’une rechute qui peut être catastrophique comme j’ai pu le constater à maintes reprises dans ma pratique quotidienne.

La présentation qui portait sur l’analyse de plus de 192 cas montrait des résultats frappants. C'est la série présentée la plus importante."

Interview réalisée à l'occasion d'un entretien produit pour la web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et test génomique, avec le soutien d'Exact Sciences.

En savoir plus :

Web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et tests génomiques, https://www.acteursdesante.fr/webtv/cancer-du-sein-chimiotherapie-et-tests-genomiques/12/

Gustave Roussy, https://www.gustaveroussy.fr/#

Mon traitement cancer du sein, https://www.montraitement-cancerdusein.fr/

Exact Sciences, https://www.exactsciences.com/

Patients en réseau, https://www.patientsenreseau.fr/cancer-du-sein-et-chimiotherapie-tests-genomiques/

Mon réseau cancer du sein, https://www.monreseau-cancerdusein.com/dossiers/mieux-comprendre/parcours-diagnostique/tests-genomiques-predictifs/tests-genomiques-predire-le-risque-de-recidive-et-preciser-la-necessite-dun-ch

Sur le même thème

Ma première interview, en direct sur un plateau Tv

Mon interview sefera finalement en direct et sans coupure sur le plateau Tv des TopCom.

Ma première interview, Vous êtes le fils de…

Jeune agrégé, je travaillais sur la génétique des cancers. J’étais extrêmement fier d’accueillir un journaliste de TF1, ...

Ma première interview sur le cancer du sein avec des chroniqueurs

Grâce au ton humoristique de l’émission, les messages sont bien passés.

Ma première interview sur la relation soignant - soigné

C’est délicat de bien cerner les questions du journaliste et d’y répondre précisément en peu de temps.

Ma première interview sur le cancer du sein

Transformer un langage obscur très médical, en quelque chose de plus clair et moins porteur d’angoisse pour les personnes ...

Ma première interview sur la langue française

Je ne maîtrisais pas le français avant d’arriver en France.

Ma première interview sur une thérapie innovante dans le cancer du sein triple négatif

Cette interview a permis une grande médiatisation de l’accès accéléré du Trodelvy, anticorps conjugué à une chimiothérapie.

Ma première interview au 20 heures de TF1

L’ouverture du JT sur la canicule en direct avec Harry Roselmack