Ma première interview, le bon niveau de vulgarisation à adopter

Florian GOUTHIERE, Journaliste scientifique

Merci, ma femme comprends enfin ce que je fais !

« L’interview qui m’a vraiment marquée est celle d’un chercheur canadien. Elle portait sur des concepts assez pointus en biologie moléculaire ; son propos était passionnant et je voulais le rendre passionnant. Je l’ai appelé et re-rappelé à de nombreuses reprises pour être sûr d’avoir bien compris le sens de ses propos.

Mon article est publié et deux jours plus tard, je reçois un appel du Canada... Inquiet, je me demande quelle erreur j’ai bien pu commettre ! Au bout du fil, le chercheur et il me confie : « Merci, ma femme comprends enfin ce que je fais ! Ça fait des années que j’essaie de lui expliquer et après avoir lu votre article, elle m’a dit : « Ah, mais tu fais ça ! Ce n’est pas si compliqué finalement ».

C’est là que j’ai compris que lorsqu’on veut faire de la vulgarisation scientifique et toucher juste, on doit pouvoir parler d’un sujet pointu aussi bien à un expert qu’à un néophyte. C’est un principe que je développe quand je fais des formations en médiation scientifique.

Cette interview là ma fait comprendre le bon niveau de vulgarisation qu’il faut savoir adopter. »

Interview réalisée à’l’occasion de la sortir de l’ouvrage, « Santé, science, doit-on tout gober ? » par Florian Gouthière

Sur le même thème

Carrément sympa !

« Vogue avec un Crohn » Saison 2, un nouveau défi !

Un direct sur Europe 1 sans le savoir pour Ma première Interview !

Un quotidien avait titré : "Les pharmaciens refusent de vendre les préservatifs". Gestion de crise !

Sclérose en plaques, Ma première interview

Encourager les personnes ayant une sclérose en plaques à pratiquer un sport

L’ambassadeur des Etats-Unis, Ma première interview

Dans une carrière de journaliste, de nombreux moments extraordinaires m’ont marqué, ce témoignage rare avec un si fort degré ...

Le Kremlin Bicêtre, Ma première interview

Sollicité par une TV nationale sur un sujet majeur, la préparation de ce reportage m’a demandé beaucoup de temps.

Alerte jaune ! Ma première interview

Sensibiliser au dépistage des maladies du foie - A ma grande surprise, lorsque j’ai vu les images, je me suis sentie assez ...

Raymond Barre, ma première interview

Je me suis dit que ce métier était exceptionnel et qu'il fallait que je le fasse toute ma vie.

Le glaucome, Ma première interview

Interviewer des inconnus dans la rue, pas si simple !

Ma première interview pour parler de la maladie de Crohn

Au fur et à mesure que l’émission se déroulait, je sentais que les messages que je voulais faire passer m’échappaient totalement....

L’Expansion, Ma première interview

J’en garde un souvenir extraordinaire. Ce qui est dingue, ce n’est pas tant l’interview mais la première fois qu’on voit ...

Une bonne expérience pour Ma première interview !

Je suis interviewée par une équipe de journalistes santé qui sait vous mettre très à l’aise, même si je suis un peu émue.