Ma première interview pour faire connaitre les anapaths

Marie-Pierre WISSLER, médecin pathologiste, SMPF, Lyon

J’espère que les messages sur le rôle du médecin pathologiste ou anapath dans le parcours de soins seront entendus.

Marie-Pierre Wissler est membre du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF). Elle est anapath à Lyon.

« Le souvenir de ma première interview est, avant tout, un petit peu de stress. »

Trouver les bons mots
« Avant que l’interview ne commence, je me demandais si j’allais réussir à trouver les bons mots pour pouvoir exprimer mes idées et les messages que je souhaitais faire passer. Pendant, c’est une bonne expérience. Les journalistes d'Acteurs de santé Tv qui m’ont interviewée ont su me mettre à l’aise et me poser les bonnes questions. Ils m’ont donné l’occasion d’insister sur certains points. »

L’anapath au coeur du parcours de soins
« Au final, j’espère que les messages que j’ai voulu transmettre sur la place et le rôle du médecin pathologiste ou anapath dans le parcours de soins seront bien entendus. Nous sommes médecins et rendons des diagnostics tous les jours grâce à de fabuleux outils à disposition comme la biologie moléculaire, et demain, la pathologie numérique et l’intelligence artificielle. Prévention, diagnostic, choix et suivi des traitements, nous sommes au coeur de la chaîne de soins. Notre rôle est central. »

Faire découvrir notre métier aux patients
« A travers leurs prélèvements, et même si nous ne les voyons jamais, nous connaissons parfaitement les patients. J’espère qu’à travers les différentes interviews des membres du Syndicat des Médecins Pathologistes Français (SMPF), ils comprendront mieux ce qu’est notre métier et, peut-être même le découvriront."

Etre mieux soutenu par le gouvernement
« Nous devons pouvoir utiliser toutes les nouvelles technologies à notre disposition pour optimiser la prise en charge de nos patients, mais pour cela nous avons besoin du gouvernement - remboursement des tests de biologie moléculaire, revalorisation de nos actes.
Ce qui pour nous est essentiel, c’est de pouvoir faire une médecine de qualité pour nos patients. »

Interwiew réalisée à l'occasion de la création de la Web Tv du Syndicat des Médecins Pathologistes Francais : https://www.acteursdesante.fr/syndicat-francais-des-medecins-pathologistes-quels-enjeux/1785/

En savoir plus :
SMPF, https://www.smpf.info

Sur le même thème

Ma première interview, en direct sur un plateau Tv

Mon interview sefera finalement en direct et sans coupure sur le plateau Tv des TopCom.

Ma première interview au 20 heures de TF1

L’ouverture du JT sur la canicule en direct avec Harry Roselmack

Ma première interview avec Elie Wiesel

"Je vais vous ouvrir les portes mais vous ne pourrez pas rentrer".

Ma première interview au Festival de la Communication Santé

Participer au Festival de la Communication Santé m’a permis de rencontrer des associations de patients, des e-influenceurs,...

Ma première interview sur la maladie de Verneuil

L’important est que j’arrive à faire passer les bons messages sur la maladie de Verneuil : c’est une maladie qui peut toucher ...

Web série Acteurs de Santé saison 5

Web série Acteurs de Santé

Ma première interview ! 10ème saison pour la série Acteurs de Santé Tv

La peur, le trac, les situations cocasses ... : journalistes et interviewés au coeur de la série exclusive, produite par ...

Ma première interview, je réponds par oui ou par non !

Je répondais nerveusement à toutes les questions simplement par oui ou par non, puis j’ai fait de mon mieux pour parler ...