Ma première interview sur le cancer du sein

Dr Magali LACROIX-TRIKI, Anatomopathologiste, Gustave Roussy.

Transformer un langage obscur très médical, en quelque chose de plus clair et moins porteur d’angoisse pour les personnes à qui nous nous adressons.

« Ce qui m’a beaucoup marqué lors de ma première interview est d’arriver à transformer un langage obscur très médical, en quelque chose de plus clair et moins porteur d’angoisse pour les personnes à qui nous nous adressons. Dans notre jargon médical, nous avons parfois tendance à oublier que des patientes vont potentiellement lire nos comptes-rendus.

Être interviewée m’a appris à tenter de dédramatiser la terminologie que nous utilisons et à ne jamais oublier que derrière les lames assez déshumanisées que je regarde, il y a une patiente. Lorsque je prends connaissance d’un dossier clinique, que j’essaie de porter mon diagnostic et de donner mon avis, je suis attentive à prendre en compte la femme et à faire rentrer de l’humain au maximum dans mon métier d’anapath.

Il existe de nombreux types de cancers. Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies dont les signatures génomiques, nous avons vraiment une large batterie de solutions pour effectuer nos diagnostics journaliers et prendre en charge au mieux les cancers, oublier la mortalité et guérir nos patientes. Les signatures génomiques sont maintenant là pour nous aider à dédramatiser et à gérer au mieux cette maladie. »

En savoir plus :

Web Tv Cancer du sein, chimiothérapie et tests génomiques, https://www.acteursdesante.fr/webtv/cancer-du-sein-chimiotherapie-et-tests-genomiques/12/

Gustave Roussy, https://www.gustaveroussy.fr/#

Mon traitement cancer du sein, https://www.montraitement-cancerdusein.fr/

Exact Sciences, https://www.exactsciences.com/

Patients en réseau, https://www.patientsenreseau.fr/cancer-du-sein-et-chimiotherapie-tests-genomiques/

Mon réseau cancer du sein, https://www.monreseau-cancerdusein.com/dossiers/mieux-comprendre/parcours-diagnostique/tests-genomiques-predictifs/tests-genomiques-predire-le-risque-de-recidive-et-preciser-la-necessite-dun-ch

 

Sur le même thème

Ma première interview, en direct sur un plateau Tv

Mon interview sefera finalement en direct et sans coupure sur le plateau Tv des TopCom.

Ma première interview, Vous êtes le fils de…

Jeune agrégé, je travaillais sur la génétique des cancers. J’étais extrêmement fier d’accueillir un journaliste de TF1, ...

Ma première interview sur le cancer du sein avec des chroniqueurs

Grâce au ton humoristique de l’émission, les messages sont bien passés.

Ma première interview sur la relation soignant - soigné

C’est délicat de bien cerner les questions du journaliste et d’y répondre précisément en peu de temps.

Ma première interview sur la langue française

Je ne maîtrisais pas le français avant d’arriver en France.

Ma première interview sur une thérapie innovante dans le cancer du sein triple négatif

Cette interview a permis une grande médiatisation de l’accès accéléré du Trodelvy, anticorps conjugué à une chimiothérapie.

Ma première interview au 20 heures de TF1

L’ouverture du JT sur la canicule en direct avec Harry Roselmack

Ma première interview avec Elie Wiesel

"Je vais vous ouvrir les portes mais vous ne pourrez pas rentrer".