Ma première interview, un contresens total !

Caroline FAILLET, CEO d’Opinion Act

Je me suis rendue compte qu’il valait mieux que je sois mon propre média et que je produise mes propres contenus.

« Ma première interview journalistique a été un contresens total de la part de la journaliste. Pendant toute l’interview, j’ai parlé de « contraintes marketing » avec lesquelles il fallait jongler que la journaliste a transformé en « contrats marketing ».

L’interview ne voulait absolument rien dire !

Je me suis rendu compte qu’il valait mieux que je sois mon propre média et que je produise mes propres contenus, le temps de l’évangélisation dans le digital.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même ! »

Interview réalisée à l’occasion de la sortie de l’ouvrage « Décoder l’information. Comment décrypter les fake news ? » par Caroline Faillet, co-fondateur du cabinet Boléro, devenu en 2020 Opinion Act.

En savoir plus : https://www.opinionact.com/ - https://www.observatoiredelinfosante.com/ - https://livre.fnac.com/a12616658/Caroline-Faillet-Decoder-l-info

Sur le même thème

Ma première interview sur un plateau de télévision

Deux jumelles avaient été prises en charge pour des problèmes d’obésité et opérées.

Ma première interview, un choc, un grand souvenir !

On me propose d’aller sur le plateau, je dis oui tout de suite sans mesurer les conséquences de cette intervention.

Ma première interview, ma petite entreprise !

Le Centre Jacques Calvé, une belle petite entreprise qui compte aujourd’hui 630 salariés !

Ma première interview, très humaine !

Très humain, un bon partage

Ma première interview, se mettre dans le bain !

Celà fonctionne bien quand on est dans le bain.

Ma première interview, surtout rester soi-même !

Etre naturel et alors tout se passe bien.

Ma première interview, t’inquiète, ça va aller !

Je suis curieuse de voir le résultat

Ma première interview, une bonne expérience !

Mon interview sur l’autosondage urinaire s’est très bien passée C’était une très bonne expérience