Ma première interview, un noeud dans l’estomac !

Stéphanie FUGAIN, Présidente de l’Association Laurette Fugain

Je me souviens très bien des jours qui ont précédé ce moment : j’étais remplie d’eczéma, je me grattais, j’avais un noeud dans l’estomac, tout ça parce que je devais parler de mon intimité.

« Ma première interview remonte à l’époque où j’étais danseuse ou comédienne et mariée à Michel Fugain. J’avais bizarrement accepté de répondre à l’interview d’un journaliste qui devait porter sur mon mari, en n’imaginant pas la trouille que j’allais avoir ! »

Je devais parler de ma vie
« Je me souviens très bien des jours qui ont précédé ce moment : j’étais remplie d’eczéma, je me grattais, j’avais un noeud dans l’estomac, tout ça parce que je devais parler de ma vie, de mon intimité. Je ne savais pas faire ça.»

« Au fil du temps, les choses se sont améliorées, je dois dire que j’ai pris de l’énergie, de la force et de l’aisance. Depuis la création de l’association Laurette Fugain, je ne fais plus d'eczéma ! »

http://www.laurettefugain.org

Interview réalisée par acteurs de santé Tv, partenaire presse du 29ème Festival de la Communication Santé à Deauville 2018 :  https://festivalcommunicationsante.fr  pour l’Observatoire de l’Information Santé 

 

Sur le même thème

Ma première interview, la défense d’une grande cause

Je me suis rendu compte que je pouvais parler en public et convaincre mes interlocuteurs

Ma première interview, l’accélération du temps

Ma première interview portait sur l’accélération du temps qu’on appelle aujourd’hui, l’évolution exponentielle.

Ma première interview avec un grand professeur, j’ai 11 ans !

je me souviendrais de cette interview pour toujours !

Ma première interview, la rénovation d’une église

L’article a été très amusant à écrire avec toute une série de clés comme dans le Da Vinci Code. C’est un très bon souvenir ...

Ma première interview, chercher l’interaction

Je n’ai pas le trac, je suis dans la vie comme en interview, je dis ce que je pense et de façon tout à fait transparente.

Ma première interview, faire passer mes messages

Le patient, un acteur de soins à part entière.

Ma première interview, partagée entre l’horreur et le fou rire

J'ai tenté de m'en sortir avec une pirouette !