Médecin pour être utile

Dr Rodolphe LHAF, chirurgien orthopédiste et traumatologue, CHAM, Montreuil sur Mer.

L'Invité du mois, réalisé avec le magazine Visite Actuelle.

« Je suis d’origine Libanaise. À l’âge de 10 ans, jai vécu la guerre civile au Liban. Tout ce que j’ai vu et vécu enfant ma marqué profondément. Je me suis juré qu’adulte, je serai médecin pour être utile », avoue-t-il très simplement.

Arrivé en France en 1985, « Jai commencé en Normandie à la faculté de médecine, pendant 6 ans. Après le concours de l’internat, il choisit Paris, « sept ans pour finir une spécialité en orthopédie traumatologie. »

Depuis 1999, il est chef de service au (CHAM), Centre Hospitalier de l’arrondissement de Montreuil. « Il est d’une gentillesse et d’un professionnalisme qui force le respect », déclarent les infirmières de son service. « Il vous rassure et vous explique tout avec un grand sourire », confirme une patiente avant son opération.

Il précise sa spécialité : « Lorthopédiste gère, par exemple, larthrose de l’épaule, du genou ou de la hanche. Mon travail consiste à poser des prothèses pour soulager les patients, ce qui leur redonne une mobilité. Pour la traumatologie, il s’agit de jour comme de nuit, d’opérations concernant des accidents du travail, des accidents de sportifs et des accidentés de la route. » 

Le patient rentre le matin et sort le soir
Quels ont été les plus grands changements dans les 10 dernières années ? « Énormément de progrès sont arrivés dans cette spécialité, par exemple, on répare les ligamentoplasties en une journée. Le patient rentre le matin et il sort le soir. En ce qui concerne les prothèses de hanche, de genou ou de l’épaule, avant, les personnes restaient longtemps à lhôpital. En réalité, avec le temps et notamment grâce aux nombreuses innovations, nous avons pu remarqué qu’il était important de ne pas garder les gens hospitalisés trop longtemps. Tout particulièrement les personnes âgées, pour éviter qu’elles développent des complications, comme des escarres ou bien encore des infections pulmonaires. En fait, c’est très bien que ces personnes puissent retourner rapidement dans leur environnement habituel où elles ont leurs amis et leur famille. Cette nouvelle possibilité joue un rôle important du point de vue psychologique », confirme-t-il.

Je pensais être arrivée au Paradis
Ce qui frappe le plus dans son comportement, c’est son humilité et sa disponibilité. «  Quand je suis arrivée aux urgences, après une chute brutale dans un escalier, j’ai été reçue tellement gentiment que je pensais être arrivée au Paradis, » confie une patiente opérée pendant 4 heures d’une fracture complexe du coude. « Les infirmières ont été adorables et lui, arrivant avec un grand sourire m’a tout de suite rassurée. Ensuite, j’ai pu lui poser plein de questions auxquelles il a répondu en détail. J’étais avec lui comme avec un ami. Il est très organisé, d’une extrême précision et en plus, il s’adresse toujours à nous de façon efficace et très positive », confirment ceux qui le côtoient au quotidien.

Il encourage les jeunes qui veulent faire médecine de choisir l’orthopédie - traumatologie : « cest une spécialité indispensable dans tous les pays. » Avec son vécu, il sait de quoi il parle.

Volet Perso 
Pour la musique ? « Jaime bien la musique classique, cest reposant. »
Pour la lecture ? « Jaime bien tout ce qui est politique, suivre un petit peu les pensées des uns et des autres. Je passe mon temps le soir, après ma journée de travail chargée, sur les différents sites Internet pour écouter les différentes versions des politiciens. »
Un autre métier que vous auriez aimé faire ? « Militaire parce que cest un poste à grande responsabilité. »   
Votre acteur préféré ? « Colombo, cest passionnant, cest vrai, c’est un peu ancien, mais cest toujours une découverte et psychologiquement très intéressant ». 
Votre film préféré ? « Le gendarme de Saint-Tropez, on rit tout le temps ! »
Qu’attendez-vous que Dieu vous dise à votre arrivée au paradis ? « Déjà , je ne suis pas sûr d’y arriver ! Il faut avoir bien travaillé sur terre pour passer l’épreuve, alors si jai une note supérieure à 10, jai une chance dy aller, mais s'il me fait des reproches, alors là, cest le pire qui mattend », conclu-t-il en éclatant de rire.

> Aller vers le site de Visite Actuelle : https://www.visite-actuelle.fr/
CHAM, Centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil : http://www.ch-montreuil.fr

 

Sur le même thème

L'invité du mois Claude Touche, président d'eVeDrug

L’OMS, a reconnu My eReport d'eVeDrug comme une des applications les plus fiables de déclaration des effets indésirables.

Son univers est médical : une histoire de famille !

L'invité du mois de Visite Actuelle par Gaël de Vaumas. Mon arrière grand-père a inventé l'antigrippine Midy.

L’architecte des marques

L’invité du mois de Visite Actuelle - « De nombreuses personnes et organisations qui vivent en dehors de la France souhaitaient ...

Spécialiste en pansements complexes

Le portrait du mois de Visite Actuelle. Son large sourire confirme qu’il est ravi d’être interviewé sur ce sujet qui est ...

Un trait d’union entre l’économie et la santé

Portrait Visite Actuelle - C’est fondamental. Tous les professionnels de santé devraient s’y intéresser.

Blessure de la cheville, même pas mal !

Le portrait du mois de Visite Actuelle

Valoriser le rôle des mères au sein de la société

Le portrait de Visite Actuelle. La santé des mères est indicateur de santé globale mais reste encore un défi.