« Mer et rééducation post-traumatique » aux Thermes Marins de Saint Malo

Dr Hèlène GAUMERAIS, Thermes Marins de Saint Malo

Travailler les amplitudes sans réveiller la douleur, l’algoneurodystrophie nécessite une rééducation très progressive et une bonne complicité entre le kinésithérapeute et son patient.

Fractures, entorses, blessures musculaires …, la rééducation post-traumatique est importante et la récupération de la fonction articulaire est plus rapide en milieu marin.

L’algoneurodystrophie nécessite une rééducation très progressive
Aux Thermes Marins de Saint-Malo, trois médecins - spécialistes en rééducation fonctionnelle ou en médecine du sport - et une dizaine de kinésithérapeutes prennent en charge, lors d’une cure d’une semaine, les personnes ayant souffert d’un traumatisme, parfois avec l’apparition d’une algoneurodystrophie. 

Deux séances de kinésithérapie par jour, dont une dans de l’eau de mer
« La spécificité de la cure « Mer et rééducation post-traumatique », explique le Dr Hélène Gaumerais, l’un des médecins des Thermes de Saint Malo, « est que la personne qui a eu un traumatisme à un bras ou à une jambe va être prise en charge par un kinésithérapeute au moins deux fois par jour : une fois pour un massage en cabine et une seconde fois pour une séance de rééducation dans l’eau de mer. »

Une bonne complicité entre le kiné et le patient
« L’algoneurodystrophie, syndrome douloureux régional complexe, peut survenir au décours d’une fracture, d’une entorse. Par exemple, lors d’une fracture du coude, un gonflement ou œdème va s’installer tout autour, parfois même de l’épaule à la main, avec une douleur exacerbée au moindre stimulus. L’algoneurodystrophie s’accompagne souvent de raideur articulaire et de déminéralisation osseuse. Elle nécessite une rééducation très progressive et très attentive avec une bonne complicité entre le kinésithérapeute et le patient. »

Travailler les amplitudes sans réveiller la douleur
« L’eau, et tout particulièrement l’eau de mer, d’autant plus si elle est chauffée, permet de diminuer les contraintes sur les os fracturés. Elle va permettre au kinésithérapeute de mobiliser doucement le membre traumatisé et de travailler plus facilement les amplitudes des mouvements et la force musculaire sans réveiller la douleur des patients. »

Une consultation médicale pour orienter les soins en fonction du besoin de récupération
Le Dr Hélène Gaumerais reçoit en consultation une patiente suite à une fracture complexe du coude avec algoneurodystrophie, survenue il y a plus d’un an.
« Après avoir examiné les radios et le compte-rendu d’intervention chirurgicale de cette patiente, je vais mobiliser son coude pour évaluer l’amplitude de ses mouvements en étant très attentive à sa douleur. Je vais également regarder la coloration de son bras et vérifier s’il existe des problèmes de perte de la sensibilité et de la mobilité au niveau de son poignet et/ou de son épaule. »

Tenir aussi compte du moral de la patiente
« Je vais aussi essayer de savoir comment la patiente a vécu son algoneurodystrophie, quels ont été ses traitements. Il n’y a pas que l’articulation et les médicaments, il faut aussi tenir compte du mental de la personne, l’inciter à s’initier à des séances de méditation de pleine conscience ou d’auto hypnose pour diminuer ses douleurs chroniques. C’est un travail de longue haleine qui nécessite un excellent duo kiné - patient. D’une séance à l’autre, le soignant devra toujours être attentif aux changements, notamment au niveau de l’articulation et au moral de la personne. Sans un bon moral, on ne peut pas avancer. »

En savoir plus :
https://www.thalasso-saintmalo.com/fr/forfait/reeducation-post-traumatique/

Sur le même thème

Normandie : développer le sport en milieu rural Comité Régional du Sport en Milieu Rural (CRSMR) de la Normandie

Avec 9 000 adhérents, nous sommes le 1er comité de France. 3 000 à 4 000 personnes marchent toutes les semaines sous nos ...

Pratiquer la marche nordique en Seine-Maritime avec Nordic Walking Cléroise

Tout le monde peut participer aux marches nordiques de 7, 12 ou 15 km. Une bonne pratique, c’est avoir une bonne technique.

Opération de la cheville en direct du bloc

Le retour à la course à pied s’effectue généralement aux alentours de trois mois, en fonction de l’inflammation et de la ...

Innovation dans la chirurgie de la cheville

Quel que soit le type de chirurgie que nous proposons aujourd’hui, les patients marchent réellement deux mois plus tard.

Conseils pour les adeptes des trottinettes et du skateboard

Comme dans tous les sports, le risque existe, mais on ne pas le prévenir, ce sont des chocs violents.

Six mois pour qu’un joueur de haut niveau reprenne le sport

Sans complications, le joueur professionnel après une blessure revient en 5 mois à son niveau initial.

De grands progrès dans l’après-chirurgie de la cheville

Rentrer chez soi en marchant le jour même de l’intervention !

De nombreux chocs et blessures pour les rugbymen

Des chocs monstrueux ! Les rugbymen sont d’incroyables joueurs !